Terrorisme : Istanbul, Jakarta, Ouagadougou, trois attaques en cinq jours

Istanbul en Turquie, Jakarta en Indonésie, Ouagadougou au Burkina Faso... Les attaques terroristes se sont multipliées cette semaine.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Mardi, ce fut d'abord Istanbul en Turquie. Jeudi, Jakarta en Indonésie. Vendredi soir, Ouagadougou au Burkina Faso. Trois villes victimes du terrorisme islamique en seulement cinq jours. À 10h20 mardi matin, au coeur du quartier historique d'Istanbul, un homme se fait exploser à quelques mètres d'un groupe de touristes allemands. Dix d'entre eux sont tués. Le kamikaze est rapidement identifié, c'est un Syrien membre du groupe Etat islamique. Il est arrivé en Turquie quelques jours plus tôt dans le flux des migrants.

Les Occidentaux visés ?

Deux jours plus tard, en Indonésie, premier pays musulman du monde, un nouvel attentat est perpétré. Cette fois, les autorités soupçonnent une cellule jihadiste locale, elle aussi ralliée au groupe Etat islamique. Les attaques simultanées dans Jakarta font en tout sept morts et 24 blessés, dont de nombreux étrangers. Hier soir, le scénario se répète à Ouagadougou au Burkina Faso dans un quartier prisé des Occidentaux qui est pris pour cible, mais cette fois, la revendication émane d'Al-Qaïda.


 

Des officiers de sécurité burkinabés couchés au sol pendant la prise d'otages à l'hôtel Splendid, à Ouagadougou, vendredi 15 janvier. 
Des officiers de sécurité burkinabés couchés au sol pendant la prise d'otages à l'hôtel Splendid, à Ouagadougou, vendredi 15 janvier.  (REUTERS)