EN IMAGES. La dernière exposition photo de Leila Alaoui, tuée à Ouagadougou

Leila Alaoui, photographe franco-marocaine, est décédée lundi des suites de ses blessures après l'attentat perpétré dans la capitale burkinabée.

"Boumia", photographie réalisée par Leila Alaoui, exposée à la Maison européenne de la photographie du 12 novembre 2015 au 17 janvier 2016 à Paris. 
"Boumia", photographie réalisée par Leila Alaoui, exposée à la Maison européenne de la photographie du 12 novembre 2015 au 17 janvier 2016 à Paris.  (LEILA ALAOUI / MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTOGRAPHIE)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des portraits simples. Des hommes et des femmes sur fond noir. "Les Marocains" est le titre de la dernière exposition de la photographe franco-marocaine Leila Alaoui, morte lundi 18 janvier des suites de ses blessures après l'attentat de Ouagadougou

Cette exposition, un "projet toujours en cours" comme elle le disait, a été proposée au public à la Maison européenne de la photographie jusqu'au 17 janvier 2016, à l'occasion de la première Biennale des photographes du monde arabe contemporain.

Francetv info revient, en images, sur son dernier travail.

Setting up for the exhibition "The Moroccans" at the @mep_paris as part of the @photomondearabe biennial 2015 #LeilaAlaoui #MepParis #Photography #biennaledesphotographesdumondearabecontemporain

Une photo publiée par Leila Alaoui (@leilaalaoui) le

Leila Alaoui avait publié sur son compte Instagram des photos de l'installation de l'exposition en novembre, se disant "prête pour l'ouverture".

Ready for the opening this Tuesday 6-10pm at the @mep_paris as part of the @photomondearabe biennial! #LeilaAlaoui #TheMoroccans #MepParis #PhotoMondeArabe #Photography

Une photo publiée par Leila Alaoui (@leilaalaoui) le

"Un road trip à travers le Maroc"

Voici quelques clichés extraits de l'exposition "Les Marocains", pour laquelle elle s'était inspirée de "'The Americans', le portrait de l’Amérique d’après-guerre réalisé par Robert Frank", comme elle l'expliquait dans le catalogue de l'exposition. Travail qui a donné lieu à une série de portraits grandeur nature.

"Je me suis lancée dans un road trip à travers le Maroc rural afin de photographier des femmes et des hommes appartenant à différents groupes ethniques, Berbères comme Arabes", expliquait la photographe franco-marocaine.

Participating in the @luxembourgartweek with the @wildprojectgallery, Nov 3-8, 2015 #TheMoroccans #LeilaAlaoui #LuxembourgArtWeek #WildProjectGallery #ArtFair #Photography

Une photo publiée par Leila Alaoui (@leilaalaoui) le

 "Boumia", photographie réalisée par Leila Alaoui, exposée à la Maison européenne de la photographie du 12 novembre 2015 au 17 janvier 2016 à Paris. 
"Boumia", photographie réalisée par Leila Alaoui, exposée à la Maison européenne de la photographie du 12 novembre 2015 au 17 janvier 2016 à Paris. (LEILA ALAOUI / MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTOGRAPHIE)

"Essaouira", photographie réalisée par Leila Alaoui, exposée à la Maison européenne de la Photographie du 12 novembre 2015 au 17 janvier 2016 à Paris. 
"Essaouira", photographie réalisée par Leila Alaoui, exposée à la Maison européenne de la Photographie du 12 novembre 2015 au 17 janvier 2016 à Paris.  (LEILA ALAOUI / MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTOGRAPHIE)

"Tamesloht", photographie réalisée par Leila Alaoui, exposée à la Maison européenne de la Photographie du 12 novembre 2015 au 17 janvier 2016 à Paris. 
"Tamesloht", photographie réalisée par Leila Alaoui, exposée à la Maison européenne de la Photographie du 12 novembre 2015 au 17 janvier 2016 à Paris.  (LEILA ALAOUI / MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTOGRAPHIE)