Attaque d'un hôtel à Ouagadougou

Un commando jihadiste a lancé, vendredi 15 janvier au soir, une attaque sanglante sur le restaurant Capuccino et l'hôtel Splendid de Ouagadougou (Burkina Faso) fréquentés par des Occidentaux.

L'attaque a fait au moins 29 morts et une trentaine de blessés, selon un bilan du ministre burkinabé de la Sécurité intérieure, samedi soir. Par ailleurs, 176 personnes ont pu être secourues. Parmi les rescapés figure le ministre du Travail Clément Sawadogo.

La plupart des tués sont des Blancs, a indiqué une source proche du parquet, selon laquelle au moins cinq Burkinabés figurent aussi parmi les victimes. Ces dernières seraient de 18 nationalités différentes. Deux Français et deux Suisses font partie des morts.

L'attaque a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique moins de deux mois après une attaque similaire au Mali.

12