Un massacre au Kenya fait 147 morts

Les terroristes se sont introduits dans une université kenyane et ont tiré sur les étudiants.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'attaque a été un véritable carnage. Au moins 147 personnes, essentiellement des étudiants, ont été abattues jeudi 2 avril par les islamistes shebab, des militants liés à Al-Qaida.

Les assaillants somaliens ont attaqué l'université de Garissa, une ville kényane située à quelque 150 km de la frontière somalienne, dans l'est du Kenya. Plus de 800 étudiants se trouvaient sur ce campus au moment de la tuerie.

"Nous, on était couché par terre"

Dans les dortoirs, c'était la panique. "On avait fermé la porte à clé alors ils ont tiré par les fenêtres. Nous on était couché par terre, ils n'ont pas réussi à nous atteindre", témoigne un professeur, au micro de France 2.

Il a fallu pas moins de 13 heures aux forces de sécurité locales pour mettre fin au carnage. Cette attaque est la plus meurtrière qu'a connue le pays depuis 1998.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des étudiants rescapés de l\'université de Garissa, au Kenya, après l\'attaque d\'un commando de shebabs islamistes, le 3 avril 2015.
Des étudiants rescapés de l'université de Garissa, au Kenya, après l'attaque d'un commando de shebabs islamistes, le 3 avril 2015. (CARL DE SOUZA / AFP)