Côte d'Ivoire : quatre Français sont morts dans l’attentat de Grand-Bassam, selon un nouveau bilan

Le nouveau bilan, passant de une à quatre victimes françaises, a été annoncé dans un communiqué de l'Elysée.

Un enquêteur de la police devant l'hôtel Etoile, dans la station balnéaire de Grand-Bassam (Côte d'Ivoire), le 14 mars 2016.
Un enquêteur de la police devant l'hôtel Etoile, dans la station balnéaire de Grand-Bassam (Côte d'Ivoire), le 14 mars 2016. (ISSOUF SANOGO / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au lendemain de l'attaque jihadiste qui a frappé la station balnéaire de Grand-Bassam (Côte d'Ivoire), le bilan s'alourdit. Quatre Français sont morts dans l'attentat mené par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), annonce l'Elysée dans un communiqué, lundi 14 mars. 

Dix-huit victimes et trente-trois blessés

Jusque-là, le bilan provisoire n'évoquait qu'une victime française. Ce nouveau décompte est annoncé après un entretien téléphonique entre François Hollande et son homologue ivoirien, Alassane Ouattara. Au total, l'attaque a coûté la vie à 15 civils et trois membres des forces de sécurité, et a fait 33 blessés, selon le dernier bilan du ministre ivoirien de l'Intérieur, qui fait aussi état de trois terroristes tués.

François Hollande a par ailleurs confirmé le déplacement à Abidjan, mardi, du ministre des Affaires étrangères et du ministre de l’Intérieur, "afin de manifester concrètement la solidarité de la France avec la Côte d’Ivoire", précise le communiqué.