Les tombes de la discorde : celles de trois enfants de Nelson Mandela, morts entre 1948 et 2005. La famille du mourant se dispute âprement ces dépouilles devant l'Afrique du Sud consternée et suspendue aux bulletins de santé du père de la nation. 

Mandla, l'aîné des petits-fils de l'ex-président sud-africain, se considère comme le chef de famille. Il a édifié à Mveso, le village natal de "Madiba", un mémorial où il a rassemblé les trois dépouilles, rapatriées là il y a trois ans. L'enjeu : accueillir la sépulture de Mandela et faire du village un lieu de pèlerinage mondial.

Makaziwe, une des filles de Mandela, conteste les ambitions de son neveu jusqu'au tribunal. A la suite d'une décision favorable, elle obtient l'exhumation des dépouilles. La police force l'enceinte du mémorial de Mveso. Le convoi mortuaire est parti pour Qunu, là où Mandela a fait édifier sa maison. Mandela contre Mandela, la querelle consterne les Sud-Africains, désireux de voir partir leur grand homme en paix.

Nelson Mandela, 94 ans, à son domicile de Johannesbourg (Afrique du Sud), le 29 avril 2013. 
Nelson Mandela, 94 ans, à son domicile de Johannesbourg (Afrique du Sud), le 29 avril 2013.  (SABC / AFP)