Des soldats français du 7e bataillon de chasseurs alpins en Kapisa (Afghanistan) le 26 janvier 2011.
Des soldats français du 7e bataillon de chasseurs alpins en Kapisa (Afghanistan) le 26 janvier 2011. (JOEL SAGET / AFP)

L'Armée de terre a diffusé dimanche 10 juin les biographies des quatres soldats tués dans un attentat-suicide en Kapisa, en Afghanistan. Agés de 24 à 46 ans, les quatre Français étaient des étaient pour la plupart des militaires aguerris.

• L'adjudant-chef Thierry Serrat, 46 ans, s'était engagé à l'âge de 18 ans en tant qu'élève sous-officier. Il avait rejoint en 2008 le groupement des actions civilo-militaires (GIACM) à Lyon en qualité de sous-officier traitant en ressources humaines.

• Engagé en novembre 1999, le maréchal des logis-chef Stéphane Prudhom, 32 ans, avait six opérations extérieures à son actif: en ex-Yougoslavie (2000), Kosovo (2002), Côte d'Ivoire (2005), Afghanistan (2005 et 2012) et au Tchad (2008).

• Le maréchal des logis Pierre-Olivier Lumineau, 27 ans, s'était engagé en mai 2010. Il participait à sa première opération extérieure en Afghanistan.

• Enfin, le brigadier Yoann Marcillan, 24 ans, engagé en octobre 2007, avait servi en Nouvelle-Calédonie, puis au Kosovo.

(Véronique Gaglione, François Mazou / France 2)