88 soldats sont morts en Afghanistan
88 soldats sont morts en Afghanistan (FRANCETV INFO)

La guerre en Afghanistan a duré onze ans. Onze années, entre 2001 et 2012, au cours desquelles la France a perdu 88 soldats. Près de 700 militaires français ont été blessés, parfois grièvement. Il s'agit du plus lourd tribut pour l'armée française depuis la guerre d'Algérie.

Après le retrait des dernières troupes combattantes françaises d'Afghanistan, francetv info a voulu dresser un portrait global de ces 88 militaires morts au combat. Pour cela, nous avons rassemblé des informations à partir de sources multiples (ministère de la Défense, agences de presse, blogs, presse quotidienne régionale, etc.) et choisi de les présenter sous la forme d'un mémorial virtuel. Malgré nos recherches, nous n'avons pas réussi à collecter les photos de tous ces hommes.

Cliquez sur les photos pour afficher la biographie des soldats.

 

 

A quoi sert cette infographie ?

Qui étaient les soldats tués ? Dans quelles circonstances sont-ils morts ? Quels régiments ont été les plus touchés ? Quelle cause de décès a été la plus meurtrière ? Des officiers supérieurs ont-ils perdu la vie ? Y avait-il beaucoup de pères de famille parmi ces militaires ? Ce mémorial virtuel permet de répondre à ces questions.

Parmi les soldats tués, l'immense majorité sont morts au cours d'attaques ennemies. Mais d'autres ont perdu la vie différemment : mines artisanales, foudre, suicide, etc. Au moins trois soldats sont morts à cause de tirs amis. Ce mémorial permet de le rappeler.

Le régiment le plus touché est le 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Castres, frappé de plein fouet lors de l'embuscade de la vallée d'Uzbin, en août 2008. Huit soldats issus de ce régiment ont perdu la vie en Afghanistan. Le 17e régiment du génie parachutiste, le 1er régiment de chasseurs parachutistes, le 2e régiment étranger de génie, le 2e régiment étranger de parachutistes et le 3e régiment d'infanterie de marine ont également été très touchés (cinq soldats chacun). Au total, près de 40 régiments français ont perdu au moins un soldat au combat.

Comment la lire ? 

• Vous pouvez en premier lieu obtenir des informations sur chacun des soldats en cliquant simplement sur sa photo.

• Vous pouvez par ailleurs effectuer une recherche plus détaillée selon des catégories prédéfinies. Le mémorial s'affichera ainsi par ordre alphabétique ou chronologique, par type de grade, etc.

• Enfin, un troisième outil consiste en quatre menus déroulants, qui permettent d'affiner encore un peu plus la recherche. Il est par exemple possible de connaître le nombre de soldats morts en 2006, et de visualiser lequel était le plus jeune d'entre eux.