Afghanistan : le chef présumé d'un guet-apens meurtrier contre des soldats français tué par l'Otan

Cette attaque — la plus meurtrière de la campagne française en Afghanistan — avait coûté la vie à 10 soldats français, en août 2008. L'organisateur présumé de ce guet-apens, le mollah Hazrat, a été tué dimanche au cours d'une opération de l'Otan, annonce l'organisation.

(Reuters)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Le mollah Hazrat a été tué lors d'un
bombardement aérien de précision, lancé dimanche par l'Otan dans la province de
Laghman, l'est de Kaboul.

"Nous pensons que le mollah
Hazrat a préparé et dirigé l'attaque du 18 août 2008 d'Uzbin, à
40 km à l'est de Kaboul", écrit
l'Alliance atlantique (Isaf) dans un communiqué.

Cette attaque, un véritable guet-apens
tendu aux forces françaises, avait coûté la vie à 10 soldats. La majorité des
victimes appartenaient au 8e régiment de parachutistes d'infanterie
de marine (RPIMa) de Castres. Certains soldats avaient été égorgés.

L'attaque avait conduit à une bataille de deux jours entre l'Isaf (forces de l'Otan
en Afghanistan), les forces de sécurité afghanes et plus d'une centaine de
talibans.