Ministère de l'économie : portrait d'Emmanuel Macron

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 27/08/2014Durée : 00h49

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron passe de l'ombre à la lumière en devenant ministre de l'Economie. Tout le monde s'accorde à dire qu'il est brillant, chaleureux mais aussi discret. Il n'a pas été que banquier d'affaires, loin de la.

Beau, riche, intelligent, Emmanuel Macron est plus que ça. Il est énarque et possède un DEA de philosophie. Il s'engage au PS à 24 ans. Il décline les appels du pied de Nicolas Sarkozy.

Je l'ai toujours connu de gauche Il a toujorus dit que les question financières l'intéressaient le plus.

A sa sortie de l'ENA, il choisit l'inspection des finances. Après 2 ans, il rejoint la banque Rotschild. Il s'occupe de fusions-acquisitions et gagne beaucoup d'argent.

Je lui ai dit qu'on ne peut faire de politique sans être un ascète absolu sans avoir une indépendance matérielle, il a bien réussi.

C'est Jacques Attali qui le présente à François Hollande. Le courant passe immédiatement.

C'était une soirée comme j'en fais souvent que je les ai présentés.

Nommé secrétaire général adjoint à l'Elysée en 2012, il inspire largement les choix économiques du chef de l'Etat.

Je trouve qu'il manque un point de fuite.

Le pacte de responsabilité c'est lui.

Beaucoup de chefs d'entreprises sortent avec beaucoup d'espoir parce que Emmanuel les comprend, il nous comprend, le langage est commur.

Emmanuel Macron avait quitté l'Elysée il y a 5 mois, déçu de en pas rentrer dans le 1er gouvernement Valls.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==