Vague de chaleur en France : "Une situation assez exceptionnelle" qui "va encore monter ce week-end", selon Météo France

Stéven Testelin, prévisionniste à Météo France, a expliqué, vendredi sur franceinfo, que les fortes chaleurs relevées cette semaine étaient exceptionnelles et allaient se poursuivre jusqu'à ce week-end.

Un chien se baigne dans une fontaine à proximité du Louvre, à Paris, le 22 mai 2017. (Photo d\'illustration)
Un chien se baigne dans une fontaine à proximité du Louvre, à Paris, le 22 mai 2017. (Photo d'illustration) (BRUNO LEVESQUE / MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le baromètre s'envole. Des températures très élevées ont été enregistrées, vendredi 26 mai, dans plusieurs villes de France. Des records ont même été battus, assure sur franceinfo, vendredi, le prévisionniste de Météo France Stéven Testelin, qualifiant la situation d'"assez exceptionnelle"

franceinfo : Il a fait jusqu'à 35 degrés jeudi, est-ce fréquent pour un mois de mai ?

Stéven Testelin : C'est une situation assez exceptionnelle. Des records ont déjà été battus jeudi et il y en aura encore probablement ce vendredi. Jeudi, à Brest, il a fait 28,7 degrés. Ce record a de nouveau été battu avec 29,2° ce vendredi après-midi. Des températures normales pour la saison seraient plutôt de 17 degrés à Brest. On a déjà eu chaud fin mars et début avril. Là, cela va encore monter ce week-end, tandis que la semaine prochaine cela va baisser.

Comment s'explique cette vague de chaleur ? 

Cette vague de chaleur s'explique par un anticyclone positionné du côté de la mer du Nord et de la Scandinavie. Il a apporté sur la France un flux d'est à sud-est. Ce sont des vents continentaux qui apportent des masses d'air chaud, ce sont des situations très propices à apporter ces fortes chaleurs, notamment en Bretagne.

À quoi doit-on s'attendre pour ce samedi ?

Les températures pourront monter très haut, notamment dans l'Est où aujourd'hui elles sont relativement modérées. On pourra atteindre beaucoup plus facilement les 30 degrés. Ce sont des valeurs très élevées, peut-être pas encore au niveau des records, mais dimanche, il fera encore plus chaud. On va pouvoir tutoyer certains records dans la moitié nord. On a eu des mois relativement chauds, mais aussi des mois plus modérés voire un petit peu frais. On est sur une année relativement moyenne. Il faut attendre au moins l'été pour avoir une tendance plus fiable.

Peut-on savoir si l'été sera aussi chaud ?

On n'a aucune information, on ne peut pas déduire ce qui se passera en été de ce qui se passe au printemps. On peut avoir un mois de mai magnifique et un été pourri, comme un très bel été. Là il est trop tôt, les sorties des modèles numériques ne sont pas encore arrivées. 

"Cela va encore monter ce weekend, tandis que la semaine prochaine cela va baisser", Stéven Testelin
--'--
--'--