Encore six départements concernés par la vigilance orange aux intempéries

Les départements toujours concernés sont la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. L'Ille-et-Vilaine et la Vendée ne sont plus concernés.

Des sacs de sables installés sur le front de mer à Biarritz (Landes), mardi 9 février 2016. Le département a été placé en vigilance orange aux vagues-submersion par Météo France.
Des sacs de sables installés sur le front de mer à Biarritz (Landes), mardi 9 février 2016. Le département a été placé en vigilance orange aux vagues-submersion par Météo France. (IROZ GAIZKA / AFP)

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

La vigilance orange aux intempéries ne concerne plus que six départements métropolitains, selon le dernier bilan de Météo France, publié mardi 9 février à 22h30. Les départements concernés sont la Corse-du-Sud (vent), la Haute-Corse (vent), la Charente-Maritime (inondation, crue), la Gironde (inondation, vagues-submersion, crue), les Landes (vagues-submersion), les Pyrénées-Atlantiques (vagues-submersion). L'Ille-et-Vilaine et la Vendée ne sont plus concernés.

Deux personnes ont été blessées, dont l'une grièvement, par la chute d'un arbre dans la cour de l'Ecole supérieure de travaux publics, à Cachan (Val-de-Marne). Par ailleurs, un homme a été grièvement blessé par la chute d'une cheminée à Troyes (Aube). Vingt-sept départements du Sud-Ouest, de la Corse, de l'Auvergne et du Nord-Est sont placés en alerte orange aux vents violents, aux vagues et à la submersion (pour les départements côtiers), jusqu'à mercredi matin, 10 heures.

Des blessés en région parisienne et dans l'Aube. Après la chute d'un arbre à Cachan, un homme de 54 ans souffre de plusieurs fractures et une femme de 37 ans est légèrement blessée au crâne. A Troyes, l'effondrement de morceaux d'une cheminée a touché un homme de 53 ans, en "situation d'urgence absolue", et une autre personne a été légèrement blessée.

La vigilance orange aux vents violents concerne l'Allier, les Ardennes, l'Aube, le Cantal, la Corse-du-Sud, Côte-d'Or, le Doubs, le Jura, le Haute-Corse, la Haute-Loire, la Haute-Marne, la Haute-Saône, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, la Nièvre, le Puy-de-Dôme, le Territoire de Belfort, les Vosges et l'Yonne.

Météo France met en garde contre les vagues ou la submersion dans les départements de la Charente-Maritime, de la Gironde, de l'Ille-et-Vilaine, des Landes, des Pyrénées-Atlantiques et de la Vendée. La Charente-Maritime et la Gironde sont également placées en alerte aux inondations et aux crues.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#METEO

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #METEO

00h10 : Un dernier point sur l'actu de la soirée avant d'aller dormir :

L'Assemblée a voté, à une courte majorité, l'article controversé sur la déchéance de nationalité. Ainsi, 162 députés ont voté pour et 148 contre. Notre journaliste llan Caro vous fait le résumé de cette journée, avant le vote solennel de demain.


L'alerte orange pour les intempéries ne concerne plus que six départements. Dans la journée, deux hommes ont été blessés à Troyes et dans le Val-de-Marne. Mais la météo a aussi donné de splendides photos.

• Surprise en Coupe de France : Granville a battu le club de L2 de Bourg-en-Bresse (1-0), ce soir, en 8es de finale. En revanche, Saint-Malo s'est incliné face au Gazélec Ajaccio (1-2) et Sochaux a battu Monaco (2-1).

#BAVIERE Un choc frontal entre deux trains régionaux, ce matin en Bavière, a fait au moins neuf morts et une centaine de blessés. Voici ce que l'on sait de l'accident, l'un des plus graves survenus ces dernières années en Allemagne.

23h19 : Quels articles ne fallait-il pas manquer, aujourd'hui, sur francetv info ? Voici ma sélection :

Encore de magnifiques images des intempéries dans le Nord ou dans l'Ouest. Mais la météo n'est pas seulement belle. Elle peut aussi être très dangereuse, comme le montre cette vidéo d'un couple de retraités emporté par les flots.

• Alors que les débats se poursuivent encore à l'Assemblée, mon collègue Nicolas Enault s'est penché sur l'absentéisme de certains élus, hier soir. Seuls 136 étaient présents, ce qui a fait polémique.

22h38 : Restent donc concernés, ce soir, par l'alerte orange : la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques.

22h37 : L'alerte orange aux intempéries ne concerne plus que six départements. Fin de vigilance pour l'Ille-et-Vilaine et la Vendée.

20h29 : La houle a eu raison de cette énorme balise, à Wimereux (Pas-de-Calais). Elle s'est détachée de son ancrage, hier soir, avant de venir s'échouer le long de la digue, rapportent nos confrères de France 3.




20h02 : Il est 20 heures, le JT commence et le point sur l'actu débarque :

Plusieurs amendements de suppression de l'article 2 de la révision constitutionnelle portant sur la déchéance de nationalité ont été rejetés, tout à l'heure, en séance. La discussion sur le texte se poursuit ce soir à l'Assemblée. Suivez-la en direct.


L'alerte orange pour vent et vagues-submersion ne concerne plus que huit départements. Deux hommes ont été blessés à Troyes et dans le Val-de-Marne par les intempéries, lesquelles ont aussi donné de splendides photos.

#BAVIERE Un choc frontal entre deux trains régionaux, ce matin en Bavière, a fait au moins neuf morts et une centaine de blessés. Voici ce que l'on sait de l'accident, l'un des plus graves survenus ces dernières années en Allemagne.


La Bourse de Paris a terminé en forte baisse (-1,69%, à 3 997,54 points), au plus bas depuis octobre 2014, déprimée comme hier par les doutes sur le secteur bancaire et les craintes sur l'économie mondiale.

19h28 : Les départements suivants sortent donc de la vigilance orange : Allier, Ardennes, Aube, Cantal, Côte-d'Or, Doubs, Jura, Haute-Loire, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Nièvre, Puy-de-Dôme, Haute-Saône, Vosges, Yonne et Territoire de Belfort.

19h27 : Sont ainsi encore concernés par l'alerte orange :

• La Corse-du-Sud et la Haute-Corse (vent)

• La Charente-Maritime et la Gironde (inondation + vagues-submersion + crue)

• L'Ille-et-Vilaine, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et la Vendée (vagues-submersion)

19h23 : La vigilance orange pour vent, inondation, vagues-submersion et crue ne concerne plus que huit départements.

18h34 : Sortie de l'équipage de l'#Airbusa350 embourbé à Limoges

18h34 : ... et l'A350 embourbé!

18h37 : Un A350 à l'essai a été contraint de se poser sur le tarmac de l'aéroport de Limoges (Haute-Vienne), en raison des mauvaises conditions météo. Selon France 3 Limousin, l'appareil s'est ensuite embourbé.

18h08 : Voici l'essentiel de l'actualité à 18 heures :

Le gouvernement appellera à voter contre tout amendement qui réécrirait sa formulation de l'article 2 de la révision constitutionnelle portant sur la déchéance de nationalité pour les crimes et délits terroristes, alors que la discussion sur le texte se poursuit à l'Assemblée. Suivez-la en direct.


Vingt-sept départements principalement du Nord-Est, du Sud-Ouest et de la Corse sont en alerte orange pour vent et vagues-submersion, alors que deux hommes ont été blessés grièvement à Troyes et dans le Val-de-Marne. Le point sur la situation en direct. Des intempéries qui ont aussi généré des images impressionnantes de vagues.

#BAVIERE Un choc frontal entre deux trains régionaux ce matin en Bavière a fait au moins neuf morts et 81 blessés, l'un des plus graves accidents ferroviaires de ces dernières années en Allemagne. Voici ce que l'on sait de l'accident.


La Bourse de Paris a terminé en forte baisse (-1,69%, à 3 997,54 points), au plus bas depuis octobre 2014, déprimée comme hier par les doutes sur le secteur bancaire et les craintes sur l'économie mondiale.

17h11 : La tempête est dangereuse, mais elle offre aussi un spectacle saisissant sur le littoral nord et ouest de la France, ainsi que dans le sud de la Grande-Bretagne. J'ai réuni les 18 photos les plus impressionnantes dans un diaporama. Ci-dessous, mes préférées. A vous de choisir !



(GLYN KIRK / AFP)




(CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

16h05 : Le nombre de départements en alerte orange aux vents violents, aux vagues ou à la submersion passe de 26 à 27 : la Corse entre en vigilance orange. Le suivi est terminé pour le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, les Deux-Sèvres et la Vienne.

16h00 : Une cheminée s'est effondrée ce matin dans une rue de Troyes (Aube), en raison des vents violents. Trois personnes ont été blessées, rapporte L'Est éclair.




(L'EST ECLAIR)

15h48 : Ils sont des miraculés de la tempête. Alors qu'ils se promenaient au bord de l'océan pour observer la tempête hier, un couple de retraités a été surpris par une vague, sur une plage du Finistère. Ils ont été sauvés par un passant.

15h42 : Il y a des rafales de vent violentes à Puteaux, à Créteil, Paris et dans toute l'Ile de France... La région parisienne devrait être déclarée zone de vigilance.

15h42 : Nous avons également beaucoup de vents forts dans le Gers, et, nous ne sommes pourtant pas en vigilance orange !

15h42 : Vous continuez de vous étonner de l'absence de vigilance orange pour zones pourtant touchées par les vents violents. Ce n'est pas la première fois que la question se pose.

En octobre dernier, les prévisionnistes expliquaient à francetv info qu'il était impossible "d'anticiper quelles villes seraient les plus touchées, ni avec quelle intensité" alors que Météo France était accusée de ne pas avoir déclenchée l'alerte rouge dans les Alpes-Maritimes.

15h19 : Le Rhône est-il dans l'alerte au vent ? Car nous avons beaucoup de vent ici.

15h19 : Pourquoi aucune alerte orange pour l'Ile-de-France ? Ça souffle fort dans le sud des Hauts-de-Seine. Nous en sommes à quatre blessés dont deux graves.

15h19 : Météo France a levé l'alerte orange en Bretagne alors que le sud du Morbihan, presqu'île de Quiberon, est sous des vents beaucoup plus violents qu'hier. Entre 13h45 et 14h45, plus de courant.

15h19 : Dans les commentaires, vous êtes plusieurs à vous étonner de l'absence de certains secteurs dans les zones de vigilance de Météo France. Des secteurs pourtant balayés par des vents violents.

15h01 : Quelques précisions sur les blessés dans le Val-de-Marne par la chute d'un arbre dans la cour de l'Ecole supérieure de travaux publics (ESTP), à Cachan : un homme d'environ 40 ans souffre de plusieurs fractures et une femme de 37 ans a été légèrement blessée au crâne dans la chute de cet arbre "tombé du fait de vents violents", selon les pompiers.

14h57 : Selon France bleu 107.1, c'est la chute d'un arbre dans une école de Cachan (Val-de-Marne) qui a fait deux blessés, dont un grave, en raison des vents violents. On ignore pour le moment si les blessés sont des enfants.

14h52 : Deux personnes ont été blessées, dont une gravement, par une chute d'arbre dans le Val-de-Marne, en raison des vents violents.

14h43 : Le nombre de départements en alerte orange aux vents violents, aux vagues ou à la submersion passe de 26 à 32 : le suivi débute pour la région Franche-Comté ainsi que les départements de la Côte-d'Or et de la Nièvre (pour des vents violents).

12h24 : Si vous vivez dans l'un des 26 départements de l'Ouest et du Nord en vigilance orange aux vents violents, aux vagues et à la submersion, avez-vous pris des précautions particulières ? Votez, réagissez, commentez sur notre site.

12h00 : Il est midi. Avant de passer à table, voici ce qu'il faut retenir de cette matinée d'actualité :

Météo France a placé 26 départements de l'Ouest et du Nord en alerte orange aux vents violents, aux vagues et à la submersion. L'alerte est prévue jusqu'à demain 8 heures.

Avec un fort taux d'absentéisme, les députés ont adopté, hier soir, l'article sur l'inscription de l'état d'urgence dans la Constitution. Le texte a été approuvé avec 103 voix pour, 26 contre et 7 abstentions.

Une collision entre deux trains a fait au moins huit morts et une centaine de blessés, en Bavière (Allemagne). Suivez notre direct.

La maire de Lille, Martine Aubry, affirme dans un communiqué qu'elle ne souhaite pas entrer au gouvernement. Elle dément ainsi l'information du Parisien.

12h02 : Il n'y a plus que 26 départements placés en vigilance orange aux vents violents. La Basse-Normandie et la Haute-Normandie ne sont plus inquiétés, selon Météo France. En revanche, l'Aube, la Haute-Marne et l'Yonne sont désormais sur la liste.




PHILIPPE CHEREL / MAXPPP)

10h57 : La dépression #Susanna centrée sur la #Normandie ce matin par 984 hPa environ. Front froid en développement. https://t.co/1B2TvqLJj1

10h57 : Aujourd'hui, risque d'#orages très venteux (90/110 km/h voire davantage) sur la moitié nord de la France. #tempête

10h58 : L'observatoire français des orages publie des cartes de la perturbation du jour sur Twitter. La dépression Susanna est centrée sur la Normandie.

10h24 : Oui @anonyme, désormais l'ensemble de l'Auvergne, de la Lorraine ainsi que les Ardennes et la Marne sont placés en vigilance orange aux vents violents. L'alerte est levée en revanche pour les Côtes-d'Armor, le Finistère, la Loire-Atlantique et le Morbihan.

10h24 : Il y a du nouveau sur l'alerte orange aux vents violents ?

10h20 : Désormais 28 départements sont placés en alerte orange aux vents violents, aux vagues ou à la submersion.

09h04 : A 9 heures, que retenir de l'actualité ?

Météo France a placé 22 départements de l'Ouest et du Nord en alerte orange aux vents violents, aux vagues et à la submersion. L'alerte est prévue jusqu'à demain 8 heures.

Avec un fort taux d'absentéisme, les députés ont adopté, hier soir, l'article sur l'inscription de l'état d'urgence dans la Constitution. Le texte a été approuvé avec 103 voix pour, 26 contre et 7 abstentions.

Un accident de train fait plusieurs morts et une centaine de blessés, en Bavière (Allemagne).

La première journée du procès de Jérôme Cahuzac s'est achevée, hier, alors que ses avocats ont déposé des questions prioritaires de constitutionnalité (QPC). Récit.

07h25 : Alors que de nouvelles perturbations sont encore attendues aujourd'hui, voici des images impressionnantes de la tempête en Bretagne, hier.



(FRANCE 3)

07h00 : Un temps à ne pas mettre le nez dehors. Entre le vent et la pluie, les conditions météorologiques s'annoncent difficiles pour une large partie de la France aujourd'hui.



06h17 : Météo France dispense quelques conseils aux habitants de ces 22 départements. Il s'agit notamment de ne pas s'embarquer en mer, d'éviter le bord de mer, de limiter ses déplacements et de faire attention aux chutes d'arbres et d'objets.

07h16 : L'Aisne, le Calvados, la Charente-Maritime, l'Eure, la Manche, le Nord, l'Oise, l'Orne, le Pas-de-Calais, la Seine-Maritime, les Deux-Sèvres, la Somme, la Vendée et la Vienne sont concernés par les vents violents.

La Charente-Maritime, les Côtes-d'Armor, le Finistère, la Gironde, l'Ille-et-Vilaine, les Landes, la Loire-Atlantique, la Manche, le Morbihan, les Pyrénées-Atlantiques et la Vendée sont menacés par les fortes et les risques de submersion. L'alerte est maintenue jusqu'à demain, à 8 heures.






(METEO FRANCE)

06h55 : Pas moins de 22 départements de la façade atlantique jusqu'au Nord sont en alerte orange aux vents violents, aux vagues ou à la submersion.

07h17 : Et voici un point sur l'actualité pour bien commencer la journée :

Des vents violents et une nouvelle perturbation sont encore au programme aujourd'hui pour la façade atlantique. Un couple a été gravement blessé, hier, par la chute d'un panneau publicitaire, porte Maillot, à Paris.


Les députés ont adopté, hier soir, l'article sur l'inscription de l'état d'urgence dans la Constitution. Le texte a été approuvé avec 103 voix pour, 26 contre et 7 abstentions.

La première journée du procès de Jérôme Cahuzac s'est achevée, hier, alors que ses avocats ont déposé des questions prioritaires de constitutionnalité (QPC). En attendant la décision du tribunal, mercredi, sur ces QPC, voici le récit de la journée.

Un homme de 18 ans a été interpellé, près de Dijon (Côte-d'Or), dans le cadre de l'enquête sur de fausses alertes à la bombe dans plusieurs lycées parisiens. Voici ce que l'on sait sur son profil.

00h08 : C'est la fin de ce live. Avant d'éteindre les lumières, un dernier résumé de l'actu de la soirée :

Les députés ont adopté, ce soir, l'article sur l'inscription de l'état d'urgence dans la Constitution. Le texte a été approuvé par 103 voix pour.

Un couple a été gravement blessé par la chute d'un panneau publicitaire, porte Maillot, à Paris. L'homme et la femme sont dans un "état très grave". Les vents violents continuent de souffler ce soir, notamment en Charente-Maritime.

La première journée du procès de Jérôme Cahuzac s'est achevée vers 17 heures, alors que ses avocats ont déposé des "questions prioritaires de constitutionnalité" (QPC). Réponse mercredi. En attendant, voici le récit de la journée.

Un homme de 18 ans a été interpellé, près de Dijon (Côte-d'Or), dans le cadre de l'enquête sur de fausses alertes à la bombe dans plusieurs lycées parisiens. Voici ce que l'on sait sur son profil.