Pourquoi Lyon est-elle encore victime d'un épisode caniculaire

En direct sur le plateau de France 3, Didier Chaumont fait le point sur l'épisode caniculaire qui frappe le département du Rhône ce vendredi 7 août.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce vendredi 7 août, le Rhône est en alerte canicule. C'est le troisième épisode depuis début juillet. "On attend 40°C cet après-midi. On va même peut-être flirter avec le record absolu de la ville de Lyon. C'était 40,5°C en 2003", rapporte Didier Chaumont, en direct du plateau de France 3. Les fortes chaleurs frappent également l'Alsace, avec 38°C pour Strasbourg et Mulhouse. "Le record dans ces deux villes était de 38,5°C", précise le journaliste de France 3.

"Il n'y a pas de répit"

Didier Chaumont explique cet énième épisode de fortes chaleurs du côté du Rhône par une chaleur accablante qui remonte d'Afrique du Nord sur la façade est de l'Hexagone. L'effet urbain et la pollution contribuent également à cette forte chaleur. La nuit, les températures restent extrêmement élevées. "Il n'y a pas de répit", souligne le journaliste. La vigilance est maintenue jusqu'à samedi soir. Les températures vont cependant rapidement baisser avec l'arrivée des orages : -5°C sur Lyon pour samedi après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme se rafraîchit à l\'aide d\'une bouteille d\'eau en pleine canicule, le 29 juin 2015.
Un homme se rafraîchit à l'aide d'une bouteille d'eau en pleine canicule, le 29 juin 2015. (MAXPPP)