VIDEO. "On ne s'habitue pas, mais on ne pleure pas" : avec Eric, SDF, face au froid de la nuit parisienne

"Il faut être discipliné dans la rue. Il faut respecter les horaires. Ce sont des repères", raconte ce sans-abri de 60 ans, qui vit dans la rue depuis quatre ans.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Alors qu'un pic de froid frappe la France, une équipe de France 2 a suivi Eric, un sans-abri. A 60 ans, il vit dans la rue depuis quatre ans. "Je me suis retrouvé à la rue à cause du crédit [pour son domicile] qui était peut-être un peu trop cher pour moi", explique-t-il, laconiquement.

La nuit, évidemment la période la plus froide de la journée, commence par un café distribué par le secours catholique. "Une demi-cuillère de lait en poudre, un sucre et un café", demande Eric. "Il faut être discipliné dans la rue (...) Il faut respecter les horaires. Ce sont des repères. Quand on est dans la rue, il ne faut pas non plus devenir quelqu'un de trop fêtard. On ne se rend pas compte mais on perd beaucoup de choses en étant trop fêtard", estime-t-il.

Dans le métro pour gagner quelques degrés

"Moi, je crains beaucoup les mains. Plus les mains que le corps", indique Eric. Alors pour lutter contre le froid, il "fait de la rame". Autrement dit, il prend le métro, où il fait plus chaud, et fait des allers-retours. Le froid, "ça fatigue. C'est pour ça qu'on a tendance à manger beaucoup peut-être. On a toujours des trucs dans les sacs".

Mais pour dormir, il n'appelle pas le Samu social. Selon lui, il y a trop de monde dans les centres d'hébergement d'urgence, et pas assez de places. Alors il dort dans la rue. D'abord, un carton au sol pour isoler. Puis il se glisse dans un duvert recouvert d'un plaid. "On s''habitue pas [au froid] mais on ne pleure pas. On ne pleure plus : quand je dis pleurer, c'est appeler le 115 ou un hôpital pour qu'il me prenne en charge. Tu ne pleures plus, tu t'installes et tu dors."

Le JT
Les autres sujets du JT
Eric, un sans-abri parisien de 60 ans, dans un reportage de France 2, le 7 janvier 2016.
Eric, un sans-abri parisien de 60 ans, dans un reportage de France 2, le 7 janvier 2016. (FRANCE 2)