Froid : quand l'économie grelotte

La vague de froid qui s'abat actuellement sur la France va se poursuivre dans les prochains jours. Pour certains, les conditions de travail deviennent difficiles, mais pour d'autres, c'est une bonne nouvelle.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est le secteur le plus exposé au froid, le bâtiment. Ici à Strasbourg (Bas-Rhin), des dizaines de chantiers sont à l'arrêt. Depuis une semaine, les températures descendent jusqu'à -10 degrés. Dans ces conditions, il est impossible de fabriquer du béton, il gèle immédiatement. Seule solution : travailler en intérieur et même là les ouvriers rencontrent des difficultés.

Un frein à l'économie ?

Ces jours-ci, partout en France, des centaines d'ouvriers du bâtiment ont été mis en congés intempéries. Ils ne touchent que 75% de leur salaire net. L'employeur, lui, pourra être indemnisé par la caisse des congés intempéries, financée par les entreprises du secteur. Le froid, un frein à l'économie ? Pas pour tout le monde. Dans le Gard, Frédéric Meiffre s'occupe de ces quatre hectares de pêches. Pour l'arboriculteur, pas d'inquiétude. Le froid est vital pour ses fruits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des engins de chantier sous la neige à Thionville, le 11 février 2013.
Des engins de chantier sous la neige à Thionville, le 11 février 2013. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)