Pollution vallée de l'Arve, "cela fait des années qu'on demande des mesures fortes"

La vallée de l'Arve en Haute-Savoie au pied du mont Blanc subit un pic de pollution depuis plusieurs jours. Pour le maire divers droite de Chamonix (Haute-Savoie), l'Etat doit prendre des mesures rapidement pour répondre à une crise "au niveau régional".

Plusieurs dizaines de personnes participent au \"Défilé des asphyxiés\", pour alerter sur la qualité de l\'air en Haute-Savoie, le 19 novembre 2016.
Plusieurs dizaines de personnes participent au "Défilé des asphyxiés", pour alerter sur la qualité de l'air en Haute-Savoie, le 19 novembre 2016. (GR?GORY YETCHMENIZA / MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La vallée de l'Arve en Haute-Savoie au pied du mont Blanc subit un pic de pollution depuis plusieurs jours. Pour l'heure, seules des restrictions de vitesse sur les réseaux routiers et autoroutiers ont été prises. La pollution aux particules fines dans cette vallée alpine est assez récurrente.

Selon Eric Fournier, maire divers droite de Chamonix (Haute-Savoie) et président de la communauté de communes de la vallée de Chamonix, cette pollution s'explique notamment par sa "topographie". "Toutes les vallées alpines sont concernées", a- t-il expliqué jeudi 8 décembre sur franceinfo et "il y a beaucoup de colère et d’indignation par rapport à ce qui se passe", a- t-il ajouté. "Cela fait des années que la population et les élus locaux demandent des mesures fortes" a- t-il expliqué.

"Une nécessité" pour le gouvernement "à prendre des mesures rapidement"

Selon lui, des mesures sont prises "au niveau local", mais il estime que l'Etat n'en fait pas assez en période de crise à court terme. "Du côté du gouvernement, madame Royal et Monsieur Vidalies ne répondent pas", a souligné Eric Fournier. "Il y a du côté du gouvernement, une nécessité à prendre beaucoup plus rapidement maintenant ces mesures efficaces de régulation concernant les poids lourds et concernant un certain nombre d'émissions polluantes sur le secteur", a expliqué Eric Fournier. Avant d'ajouter : "Je demande un plan interrégional Est-Grand Sud-Est de réorganisation du transit". "Cela fait 15 ans que je me bats sur le report modal [ l'action de remplacer un mode de transport saturé par un autre], et je n'ai aucune réponse" du gouvernement, s'est-il indigné.

Une crise "au niveau régional"

Par ailleurs, "on a des mesures locales telles que les gratuités des transports en commun dans la vallée, des mesures sur la rénovation énergétique", a- t-il expliqué, mais la crise est "au niveau régional", a martelé le maire de Chamonix. "Ce que je demande c’est la poursuite des mesures locales naturellement", mais aussi "un plan interrégional de transit également pour les marchandises à l’échelon de l’est et du grand sud-est Paca, Rhône-Alpes, Franche-Comté", a- t-il souligné. "C’est à cette échelle là que le transit doit être réorganisé", a- t-il rappelé.

Eric Fournier a demandé aussi que "les secteurs les plus touchés" comme "la Vallée du Rhône, les vallées alpines puissent être préservées pendant la période de crise".

 Pollution visible au dessus de Sallanches en Haute-Savoie.
 Pollution visible au dessus de Sallanches en Haute-Savoie. (LES SENTINELLES DE LA VALLEE DE L'ARVE)