La pollution de l'air tue 520 000 Européens

D'après l'Agence européenne de l'environnement, la pollution a provoqué le décès prématuré de plus de 500 000 personnes en 2014. La qualité de l'air s'améliore, mais de trop nombreux pays dépassent encore les normes autorisées.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La pollution de l'air continue de faire des ravages. En 2014, elle a causé la mort prématurée de 520 400 personnes avant l'âge de 65 ans dans les 41 pays du continent européen. Ce sont les résultats d'une étude de l'Agence européenne de l'environnement publiée mercredi 11 octobre. À elles seules, les particules fines seraient responsables de 428 000 décès en Europe, le dioxyde d'azote de 78 000 morts et l'ozone de 14 000.

La France hors norme

L'Allemagne est le pays le plus touché avec 81 160 morts, suivi de l'Italie et du Royaume-Uni. Avec 48 690 décès, la Pologne est surreprésentée par rapport à son nombre d'habitants. La France suit avec 48 840 morts. En terme de pollution de l'air, de nombreux pays ne respectent toujours pas les normes. C'est le cas de la France, de l'Allemagne, du Royaume-Uni ou encore de l'Italie. Tous sont dans le collimateur de la Cour de justice européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cheminées d\'usines dans la région de Lyon.
Des cheminées d'usines dans la région de Lyon. (GERARD MALIE / AFP)