Pollution : la circulation alternée reconduite à Paris jeudi et mise en place à Lyon et Villeurbanne à partir de vendredi

C'est la première fois que cette mesure est appliquée pendant trois jours consécutifs dans la capitale et dans sa proche banlieue, et pour la première fois dans l'agglomération lyonnaise.

La tour Eiffel sous la pollution à Paris, le 7 décembre 2016.
La tour Eiffel sous la pollution à Paris, le 7 décembre 2016. (EDOUARD GAYET / SIPA)
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est inédit. La circulation alternée est reconduite à Paris et dans 22 communes de la petite couronne, jeudi 8 décembre, pour la troisième journée consécutive. La persistance de la pollution aux particules fines et au dioxyde d'azote justifie cette décision, a annoncé mercredi la préfecture de police.

Jeudi, seuls les véhicules dont le numéro sur la plaque d'immatriculation est pair pourront circuler ainsi que ceux qui font du covoiturage (avec au moins trois personnes à bord) ou bénéficient d'une des nombreuses dérogations.

Pécresse demande la suspension de la mesure

Paris et sa région subissent depuis une semaine le pic de pollution hivernal le plus intense et le plus long depuis au moins dix ans, selon Airparif. L'organisme estime d'ailleurs que la circulation alternée a eu un impact faible sur la pollution mardi car la consigne a été peu suivie.

De son côté, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse (Les Républicains), a demandé au préfet de police la suspension de la circulation alternée, "tant que la situation ne sera pas revenue à la normale" sur le réseau SNCF. Le trafic est fortement perturbé par un arrachage de caténaire, en particulier à la gare du Nord, après un incident similaire sur le RER B la veille.

Un taux de 90 microgrammes/m3 relevé à Lyon

De son côté, le préfet du Rhône, Michel Delpuech, a décidé "par anticipation" la mise en place de la circulation alternée à Lyon et dans la ville voisine de Villeurbanne à partir de vendredi. Seuls les véhicules possédant une plaque d'immatriculation impaire pourront circuler ce jour-là.

"Le relevé de situation fourni mercredi fait apparaître un taux de 90 microgrammes [de particules fines] par mètre cube, indique le préfet. Compte tenu des prévisions, je viens de décider, par anticipation, que la circulation alternée se mettrait en place à Lyon et Villeurbanne vendredi à partir de 5 heures." Il invite également les industries, les particuliers et les opérateurs utilisant la combustion à réduire leurs émissions.

Toutefois, le report du trafic automobile sur les transports en commun risque de poser problème vendredi dans l'agglomération lyonnaise. Un mouvement de grève, démarré le 28 novembre pour une durée illimitée, est toujours en cours dans les transports en commun lyonnais, et pourrait être encore d'actualité en fin de semaine.