Avalanches : pourquoi les drames s'enchaînent-ils ?

En cinq jours, deux avalanches mortelles ont eu lieu dans les Alpes. France 2 revient sur les causes.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

En moins d'une semaine, deux avalanches meurtrières ont eu lieu dans les Alpes alors que le risque n'est pas considéré comme maximum. Comment l'expliquer ? D'abord, par des conditions météo très particulières. Cette année, la neige est arrivée tardivement dans les stations de ski, sur des sols encore chauds.

Un manteau neigeux instable

Les flocons forment une sous-couche qui n'adhère pas bien au sol. Conséquence : le manteau neigeux est instable. "[Les flocons] ne se tiennent pas entre eux et ils ne supportent pas d'être surchargés par cette neige récente", note Claude Schneider, pisteur. Et quand le vent souffle fort, les risques sont encore plus importants. Toutes les conditions sont alors réunies pour favoriser la formation de plaques à vent, un phénomène dangereux. Les vents poussent la neige qui s'accumule sur l'autre versant de la montagne. Une plaque se forme, fragile, instable. Le passage d'un skieur suffit à tout déclencher. Des avalanches préventives sont déclenchées par les pisteurs, mais uniquement dans sur les domaines balisés, jamais sur les zones hors-piste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran montrant des panneaux indiquant le risque élevé d\'avalanches aux Deux-Alpes (Isère), le 13 janvier 2016
Capture d'écran montrant des panneaux indiquant le risque élevé d'avalanches aux Deux-Alpes (Isère), le 13 janvier 2016 (FRANCE 2 et FRANCE 3)