Malgré l'avalanche mortelle, certains skient hors piste coûte que coûte

Jeudi 14 janvier, malgré l'avalanche mortelle de la veille aux Deux Alpes, des skieurs continuent de prendre des risques.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Au lendemain de l'avalanche qui a fait trois morts dans la station des Deux Alpes, en Isère, certains skieurs n'hésitent pas à s'engager sur des pistes fermées au public, voire à carrément sortir des pistes. "On tente quand même, c'est de la poudreuse, ça glisse encore mieux donc on kiffe", affirme une jeune femme. "On n'a pas de protections particulières, on fait ça comme ça, comme sur les pistes", renchérit un autre.

Appel à la prudence

Malgré l'interdiction formelle de s'engager, certains skieurs prennent le risque, tout près des pistes. C'est pourtant dangereux. Pour d'autres, pas question de s'exposer au moindre danger. Les consignes sont répétées constamment, notamment aux plus jeunes. Vendredi 15 janvier, le risque d'avalanches sera encore de 4 sur 5 aux Deux Alpes. La station appelle donc à la plus grande prudence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une piste fermée dans la station des Deux-Alpes (Isère), jeudi 14 janvier, au lendemain de l'avalanche qui a couté la vie à trois personnes. 
Une piste fermée dans la station des Deux-Alpes (Isère), jeudi 14 janvier, au lendemain de l'avalanche qui a couté la vie à trois personnes.  (SEBASTIEN NOGIER / EPA / AFP)