Afflux aux urgences : l’hôpital d'Armentières déclenche le plan blanc

À la suite de la vague de froid, il y a eu des pics historiques d'affluence aux urgences. Les personnes victimes de mauvaises chutes ont afflué vers les hôpitaux comme à Armentières (Nord).

Voir la vidéo
FRANCE 3
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce lundi 2 janvier au matin, dans les couloirs du centre hospitalier d'Armentières (Nord), c'était un peu le calme après la tempête. "Pour la dernière journée de l'année 2016, on s'en souviendra c'est sûr", assure Christine Geeraert, cadre de santé au centre hospitalier d'Armentières. Un week-end particulièrement surchargé pour des équipes médicales mobilisées dès samedi soir.

45 patients sur le plateau des urgences 

Au menu de ce réveillon, fractures en tous genres et déclenchement du plan d'urgence pour des patients de plus en plus nombreux. "En rentrant dans la voiture, j'ai glissé sur la plaque d'égout et je me suis retrouvée par terre", raconte une femme le bras dans une attelle. "On s'est retrouvé samedi à partir de midi avec 45 personnes sur le plateau des urgences", explique Christine Geeraert. Des patients qui ont été pris en charge dans une unité spécialement rouverte pour l'occasion. Un plan blanc qui devrait être levé dès cet après-midi de lundi.
Le JT
Les autres sujets du JT
Hopital Européen Georges Pompidou à Paris, en janvier 2014.
Hopital Européen Georges Pompidou à Paris, en janvier 2014. (VINCENT ISORE / MAXPPP)