Plus on prend de l'altitude, et plus on saisit la violence des inondations qui frappent le sud-ouest de la France, mercredi 19 juin, et l'ampleur des dégâts qu'elles ont provoqués. A Saint-Béat, village de Haute-Garonne particulièrement touché par la crue de la Garonne, l'eau se retire peu à peu, dévoilant des rues remplies de boue et des habitations dévastées. Comme le montre le sujet de France 2, c'est un spectacle désolant que découvrent les 950 personnes évacuées la veille. 

Si le pic de cet épisode météorologique hors norme, dû à des pluies diluviennes et à la fonte des neiges, semblait passé en Haute-Garonne et dans les Hautes-Pyrénées mercredi midi, les préfectures de ces deux départements découvraient progressivement des dégâts matériels très importants. Une vigilance aux crues a été émise par Météo France, rouge pour les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées, orange pour les Landes et la Haute-Garonne. 

Vue aérienne de Saint-Béat (Haute-Garonne), lors d'inondations historiques, le 19 juin 2013.
Vue aérienne de Saint-Béat (Haute-Garonne), lors d'inondations historiques, le 19 juin 2013. ( FRANCE 2)