Crue du siècle : quand Paris se prépare au pire

France 2 est partie à la rencontre de ces professionnels et bénévoles qui s'entrainent au cas où le pire se produirait.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Il y a un peu plus de 100 ans, la crue de la Seine avait causé de nombreux dégâts. Selon les scientifiques, le risque que cela puisse se reproduire est bien réel. La préfecture de police s'y prépare donc, comme durant cette semaine où une simulation grandeur nature a été organisée en région parisienne.

Plus de 30 milliards d'euros

Un exercice dans les conditions du réel. Un peu partout, des habitants qui risquent la noyade, sauvés dans des conditions très périlleuses. Ce scénario n'est pas si utopique. En cas de crue centennale de la Seine, l'eau monterait de près d'un mètre par jour. En Ile-de-France, 500 km² sous les eaux, des quartiers totalement submergés, d'autres, transformés en îles, le Louvre et ses trésors menacés, 830 000 personnes se trouveraient en zone inondable.

900 sauveteurs ont donc été mobilisés pour ces deux semaines d'exercices. Chaque année, la région a une chance sur 100 d'être inondée, mais impossible de prévoir quand. En 1910, la crue n'avait pas fait de victimes, mais avait coûté 1,6 milliard d'euros. Et cela n'a pas servi de leçon. On a aménagé les sous-sols parisiens, construits des bâtiments en zones inondables. Aujourd'hui, la facture pourrait atteindre plus de 30 milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vidéo 3D simule une crue centennale de la Seine, semblable à celle de 1910.
Une vidéo 3D simule une crue centennale de la Seine, semblable à celle de 1910. (IAU ILE-DE-FRANCE)