Un mois après le passage d'Irma, Saint-Martin a besoin de 3,5 milliards d’euros selon le président de la collectivité

Initialement estimé à 1,2 milliard d'euros, le coût des dégâts provoqués par l'ouragan Irma s'élèverait à 3,5 milliards d'euros selon le président de la collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs, révèle France Inter.

Le président de la collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs.
Le président de la collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs. (HELENE VALENZUELA / AFP)
avatar
Thibault LefèvrefranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le président de la collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs, évalue le coût des dégâts provoqués par l'ouragan Irma qui a dévasté l'île, à 3,5 milliards d'euros, révèle, samedi 7 octobre France Inter. Cette somme est presque trois fois supérieure aux premières estimations de la Caisse centrale de réassurance, qui avait avancé le coût d' 1,2 milliard d'euros au début du mois de septembre.

Cette évaluation, de Daniel Gibbs, prend en compte tous les dommages qui ont touché Saint-Martin, et notamment les dégâts sur des biens qui ne bénéficient pas de la garantie catastrophe naturelle, des véhicules assurés au tiers, des bateaux ou encore des marchandises transportées.

À Saint Martin, 50% à 60% des biens ne sont pas couverts par une police d’assurance

C’est là que se trouve le principal enjeu de ce que Daniel Gibbs appelle une négociation. Le chèque doit-il prendre en compte l’ensemble des destructions ou simplement les biens assurés ? A Saint Martin, 50% à 60% des biens ne sont pas couverts par une police d’assurance. Ce chiffre tombe à 2% en Métropole.

Daniel Gibbs demande à Emmanuel Macron de respecter ses engagements pris quelques jours après le passage d’Irma. À savoir, sortir du droit commun et bousculer les procédures. Une réunion interministérielle est prévue en milieu de semaine prochaine.