Ouragan Irma : ce que l'on sait des dégâts en Floride

Le cyclone a frappé de plein fouet l'archipel des Keys (Etats-Unis) et la région de Miami, dimanche 10 septembre. Au moins six personnes sont mortes et plus de six millions d'habitents sont sans électricité lundi.  

Des habitations ravagées par la passage de l\'ouragan Irma à East Naples (Floride), le 11 septembre 2017. 
Des habitations ravagées par la passage de l'ouragan Irma à East Naples (Floride), le 11 septembre 2017.  (MARK WILSON / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Son arrivée imminente avait entraîné l'une des plus grandes évacuations de toute l'histoire des Etats-Unis. L'ouragan Irma, l'un des plus longs et plus puissants jamais enregistrés, a frappé de plein fouet les zones côtières du sud de la Floride, dimanche 10 septembre, avant de poursuivre sa route sur la côte ouest de l'Etat péninsulaire américain. Irma se dirige désormais vers le nord de l'Etat et le sud de la Géorgie, où plusieurs centaines de milliers d'habitants ont été évacués

Le cyclone, maintenant rétrogradé en tempête tropicale, s'est abattu sur l'archipel des Keys, à l'extrême sud de la Floride, avec des vents pouvant atteindre 215 km/h. L'Etat n'avait pas connu un ouragan d'une telle force depuis 2004, rapporte la chaîne américaine ABC News (en anglais). Dans quel état se trouve la Floride, après le passage ravageur de l'ouragan ?

Au moins six morts 

Le passage de l'ouragan Irma a fait au moins six morts en Floride, selon un bilan provisoire relayé par ABC News. La chaîne américaine rapporte que deux personnes sont mortes dans l'archipel des Keys, dans le comté de Monroe : l'une de ces personnes a été retrouvée morte dans une maison, tandis que l'autre a perdu le contrôle de son camion du fait de rafales de vent.

Trois autres personnes, dont un shérif adjoint et un policier, ont perdu la vie dans des accidents de voiture causés par la pluie et les vents très violents. Ces accidents ont eu lieu dans les comtés d'Hardee et d'Orange, dans le centre de la Floride. Une autre personne est morte d'une intoxication au monoxyde de carbone dans le comté de Miami-Dade, après avoir mal utilisé un groupe électrogène. 

Des rues inondées et des arbres arrachés

Lundi, les premières images d'habitants de l'archipel des Keys montraient des paysages dévastés. Sur ces photos prises par Juston Drake, un chasseur de tempêtes, on peut constater des routes partiellement détruites, des voitures emportées et bon nombre d'arbres arrachés jonchant les sols. Comme le note le journal Le Soir, plusieurs poteaux électriques n'ont pas résisté à la force des vents et aux pluies diluviennes. 

De très fortes inondations ont également sévi dans les villes de Miami et de Naples, entre autres. Dans le quartier de Brickell, près du centre de Miami et de Miami Beach, l'ouragan a ravagé une digue et entraîné des inondations impressionnantes. L'eau circulait à toute vitesse et le vent sifflait entre les immeubles du quartier, rapporte le Miami Herald (en anglais). Sur Biscayne Boulevard, l'eau arrivait au niveau des genoux. Au moins trois grues de chantier se sont également effondrées, dont une sur un immeuble en construction en plein cœur de Miami, poursuit le Miami Herald (en anglais). 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Lundi, l'eau s'est en partie retirée de la ville, constate Loïc de la Mornais, journaliste à France 2 présent sur place. Mais il y a encore "des arbres partout qui jonchent les rues et les chaussées", précise-t-il. "On entend tout autour de nous les alarmes des bâtiments qui se sont déclenchées lorsque l'ouragan Irma a frappé leur façade." Et les inondations se poursuivent dans plusieurs villes touchées de Floride, comme à Jacksonville, dans le nord de l'Etat. Selon un journaliste sur place, la ville n'avait pas connu de telles inondations depuis 1864. 

Des millions d'habitants sans électricité

Lundi matin, heure locale, plus de 6,5 millions d'Américains étaient encore sans courant en Floride, selon la chaîne The Weather Channel (en anglais). Soit près de deux tiers des utilisateurs d'électricité dans l'Etat. La compagnie d'électricité Florida Power & Light a estimé que certains habitants pourraient rester sans courant pendant des semaines, rapporte CNBC (en anglais)

La situation est particulièrement critique dans l'archipel des Keys, très durement frappé par l'ouragan. "Le vent s'est peut-être arrêté, mais la majorité de l'archipel n'a pas de carburant, d'électricité, d'eau courante ou de réseau", ont déclaré les autorités du comté dans un communiqué (en anglais), lundi. Selon le Miami Herald, 10 000 personnes sont restées sur l'archipel pendant le passage de l'ouragan. Et leurs réserves diminuent de jour en jour. 

A travers la Floride, 155 000 personnes se sont quant à elle réfugiées dans les 573 abris de l'Etat, rapporte PBS News (en anglais).

L'état de catastrophe naturelle déclaré

Le président américain, Donald Trump, a déclaré l'état de catastrophe naturelle en Floride dimanche. Cette annonce permet de débloquer des fonds directement pour les habitants sinistrés et les autorités locales, afin de les aider dans leurs efforts de secours et de reconstruction.

Selon la société Air Worldwide, qui évalue les dommages financiers d'une catastrophe naturelle pour les assureurs, le coût des dégâts de l'ouragan sur les habitations assurées en Floride pourrait atteindre entre 17 et 35 milliards d'euros, rapporte CNBC (en anglais).