"C'est une faute professionnelle" : les Architectes de l'urgence s'indignent après le passage de l'ouragan Irma

Patrick Coulombel, cofondateur de la Fondation Architectes de l'urgence, a expliqué, mercredi soir sur franceinfo, les raisons de son indignation à la suite de la destruction de la préfecture de Saint-Martin par l'ouragan Irma.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

À Saint-Martin, les dégâts sont considérables après le passage de l'ouragan Irma. La préfecture a été détruite, ainsi que la caserne des pompiers. L'île semble être coupée du monde, mercredi 6 septembre. "Que la préfecture, considérée comme centre de crise, soit touchée, c'est un vrai problème", a réagi, mercredi soir sur franceinfo, Patrick Coulombel, cofondateur de la Fondation Architectes de l'urgence.

>>> Suivre la situation en direct

"C'est un problème de conception", explique Patrick Coulombel, avant de poursuivre : "C'est une faute professionnelle pour les gens qui sont censés gérer l'urgence sur place."

Malgré le caractère exceptionnel de la situation météorologique, l'architecte assure qu'on est "tout à fait capable de faire des bâtiments qui vont résister, qui sont faits en dur, et mis à des endroits qui ne sont pas inondables".

Selon Patrick Coulombel, il faut penser les choses en amont, "avec des gens compétents, professionnels reconnus". Au lieu de cela, "on est restés à un endroit où il ne fallait pas, par habitude. Comme la récurrence est tellement rare, cela reste comme cela", a regretté l'un des fondateurs de la Fondation architectes de l'urgence.

Des bateaux détruits après le passage de l\'ouragan Irma, dans un port de Saint-Martin, le 6 septembre 2017. 
Des bateaux détruits après le passage de l'ouragan Irma, dans un port de Saint-Martin, le 6 septembre 2017.  (SOCIAL MEDIA / REUTERS)