Températures douces, sécheresse dans le Sud-Est... Ce que la météo vous réserve pour la fin de l'année

Franceinfo a interrogé un prévisionniste de Météo France. Selon lui, "les températures seront plus élevées que l'année dernière mais ne devraient pas atteindre la douceur record de la fin de l'automne 2015".

Des enfants se baignent dans l\'océan Atlantiqueà Hourtin (Gironde), le 25 octobre 2017.
Des enfants se baignent dans l'océan Atlantiqueà Hourtin (Gironde), le 25 octobre 2017. (MAXPPP)
avatar
Robin PrudentFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Vous pouvez laisser vos doudounes au placard. Selon Météo France, les températures de la fin de l'automne et du début de l'hiver vont être particulièrement douces en France. Des conditions météorologiques dues à un épisode appelé "la Niña" dans l'océan Pacifique. Franceinfo a posé trois questions à Christophe Calas, météorologue pour Météo France, pour comprendre ce phénomène.

Franceinfo : Quelles sont les températures attendues en fin d'automne et début d'hiver en France ?

Christophe Calas : Pour les trois mois qui viennent, nous avons des prévisions assez fiables, grâce à un phénomène appelé "la Niña" sur le Pacifique. Nous pouvons donc estimer que les conditions météorologiques seront plus douces que la normale en France. Les températures seront plus élevées que l'année dernière mais ne devraient pas atteindre la douceur record de la fin de l'automne 2015.

Cette année, le nord de la France devrait aussi connaître des perturbations assez importantes. A l'inverse, il y aura peu de pluie sur le Sud-Est. Ce qui n'est pas une bonne nouvelle car cette région connaît déjà une sécheresse importante et que c'est à cette période que les nappes phréatiques se remplissent de nouveau habituellement.

A quoi correspond "la Niña", le phénomène qui provoque cette douceur ?

"La Niña", situé dans l'océan Pacifique, est un phénomène océanique, inverse à celui appelé "El Niño". Il correspond à la présence d'eaux froides dans l'océan Pacifique au niveau de l'Equateur. Ces eaux froides sont habituellement situées près de l'Amérique Latine, avec ce phénomène, elles se dirigent vers l'Australie. Ce phénomène océanique très étendu a des effets sur l'air qui est situé au-dessus. Ce sont ces changements atmosphériques qui ont un impact sur les conditions météorologiques en France.

Est-ce lié au dérèglement climatique ?

A priori, non. L'épisode "la Niña" fait partie de ce que l'on appelle la variabilité naturelle du temps. Cela revient tous les cinq ou six ans. Surtout que cette année, il s'agit d'un épisode plutôt faible.