Sibérie : un dangereux réchauffement climatique

La fonte des glaces a réveillé une bactérie mortelle qui a contaminé tout un village. Un garçon de 12 ans est décédé.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

2 400 rennes ont été retrouvés morts sur des dizaines de kilomètres : ils ont été empoisonnés par une substance toxique, l'anthrax, qui s'est échappé du sol, tout près des tipis des éleveurs de rennes. Dans la péninsule de Yamal, tout près du cercle polaire en Russie, le sol ne dégèle jamais en principe. Il renferme des souches de maladies rendues inactives par le froid depuis des siècles.

+7 degrés en trois ans

Or cet été, il fait ici plus de 35 degrés. La couche supérieure de la toundra est en train de fondre. Les nomades qui vivent ici sont obligés de partir. Dans l'hôpital régional, les familles sont placées en observation, un enfant de 12 ans est mort et les médecins avouent leur impuissance. Des maladies réapparaissent, car la Sibérie est en train de changer profondément. La Russie fait aujourd'hui face aux conséquences très concrètes du réchauffement climatique. La Sibérie est même la région du monde qui se réchauffe de la manière la plus spectaculaire : la température moyenne a augmenté de sept degrés en trois ans.

Le JT
Les autres sujets du JT