Pétrole : les puits du sol français ne seront plus exploités d'ici 2040

Nicolas Hulot a annoncé qu'aucun puits de pétrole ne serait exploité sur le sol français d'ici 2040. Cette déclaration inquiète les villes concernées.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jusqu'à 40 000 litres de pétrole brut extraits au quotidien : bienvenue à Jouy-le-Châtel (Seine-et-Marne). Ici, le pétrole a jailli pour la première fois il y a cinquante ans : une rente que personne ne veut voir disparaître. Mais comme l'a annoncé le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot en juillet dernier, plus aucune goutte ne sera extraite du sol français d'ici 2040. Selon lui, à cette période, les puits exploités seront taris.

60 000 emplois touchés

Pour les communes concernées, la perte de ces hydrocarbures représente la fin d'importantes retombées fiscales. Le village de Jouy-le-Châtel et ses 1 500 habitants devront essuyer une perte de 80 000 euros par an perçus grâce au pétrole. Les habitants de la région craignent également pour les emplois générés. L'Union française des industries pétrolières craint que 60 000 emplois soient touchés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vermilion, premier producteur de pétrole en France, est présent dans les Landes et en Ile-de-France. Ci-contre, le site d\'Andrezel, en Seine-et-Marne. 
Vermilion, premier producteur de pétrole en France, est présent dans les Landes et en Ile-de-France. Ci-contre, le site d'Andrezel, en Seine-et-Marne.  (ANNE-LAURE BARRAL - FRANCE INFO)