Inondations : des pluies exceptionnelles ?

Jean Jouzel, climatologue et Prix Nobel de la Paix en 2007 avec le GIEC, est l'invité de Patricia Loison dans le Grand Soir 3 pour évoquer cette période particulièrement pluvieuse sur la France.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Les crues et inondations touchant le bassin parisien découlent de circonstances exceptionnelles. Jean Jouzel rappelle que l'équivalent de deux mois de précipitations sont tombées en l'espace de trois jours pendant le dernier week-end du mois de mai. Les sols, déjà saturés par les nombreuses pluies des semaines précédentes, n'ont pas été en mesure d'absorber cette grande quantité d'eau. La saisonnalité de ces épisodes pluvieux est également inhabituelle, les grandes crues de l'histoire de la région parisienne ayant eu lieu la plupart du temps en hiver.

Une conséquence du réchauffement climatique ?

Il est difficile d'apporter une réponse évidente sur le sujet. Les précipitations ont tendance à devenir plus intenses en Europe et en Amérique du Nord. Plus les hivers sont doux, plus les masses d'air se chargent d'eau et sont susceptibles de donner de la pluie. Il est malheureusement très compliqué de prévoir à l'avance ce type de phénomène, qui risque de devenir de plus en plus fréquent.

Le JT
Les autres sujets du JT