Inde : New Delhi connait un pic de pollution sans précédent

Depuis plusieurs jours, la ville de New Delhi, en Inde, connait un important pic de pollution. Par précaution, les écoles ont notamment été fermées jusqu'à nouvel ordre.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un "smog" des plus londoniens s'est invité à la visite princière en Inde. Difficile d'apercevoir le prince Charles et son épouse Camilla tant le brouillard est intense. Depuis plusieurs jours, une épaisse chape de pollution empêche New Delhi de respirer : les bâtiments officiels sont à peine reconnaissables et les habitants suffoquent. Les industries sont en partie responsables, rejointes par les 10 millions de voitures très polluantes qui circulent dans la capitale. Vivre à New Delhi, c'est fumer plus de deux paquets de cigarettes par jour.

Les écoles fermées

Par précaution, toutes les écoles ont donc reçu l'ordre de fermer. Les masques sont la seule protection, dérisoire, contre cet air cinquante fois plus toxique que celui de Paris. Les boutiques, dévalisées, ont rapidement été en situation de rupture de stock. Plus que jamais, New Delhi mérite son titre de ville la plus polluée du monde. Le gouvernement promet lui d'y interdire tout véhicule à moteur d'ici 2030. Un vrai pari...

Le JT
Les autres sujets du JT
Les épisodes de \"smog\" sont récurrents en automne et hiver à New Delhi, que l\'OMS avait classée en 2014 comme ville la plus polluée au monde.
Les épisodes de "smog" sont récurrents en automne et hiver à New Delhi, que l'OMS avait classée en 2014 comme ville la plus polluée au monde. (PRASHANTH VISHWANATHAN / BLOOMBERG CREATIVE PHOTOS / GETTY)