Les 4 Vérités. Les portiques de sécurité bientôt testés dans une gare TGV

Ségolène Royal était l'invitée de Roland Sicard sur le plateau des 4 Vérités de France 2 ce mercredi 18 novembre.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Le message politique actuel, c'est que les interpellations et les interventions des forces de l'ordre se multiplient sur le territoire national grâce à l'état d'urgence. On en voit l'efficacité." Ségolène Royal "en profite pour rendre hommage au courage des forces de l'ordre et du Raid. Il faut que les forces de l'ordre sentent que les Français sont unis derrière eux, en solidarité, au-delà des clivages politiques."

"L'unité nationale, lorsqu'il y a une période de crise, n'empêche pas les divergences politiques. J'observe que l'opposition a eu une attitude digne au Congrès. Face à des événements aussi graves, la nation, par l'intermédiaire de ses élus, a été rassemblée", estime la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.

"Des portiques pour tous les TGV"

Concernant la sécurité dans les transports, juste après l'attaque du Thalys, Ségolène Royal rappelle qu'elle a demandé "l'installation de portiques dans les gares pour les lignes internationales, ce qui sera fait dans les jours qui viennent". Et compte tenu des attentats de vendredi, elle a "demandé au président de la SNCF de faire en sorte que l'ensemble des lignes TGV soient également équipées. Nous envisageons une expérimentation dans une gare où toutes les lignes TGV seraient équipées de portiques pour évaluer aussi les besoins en termes de personnel, de fonctionnement. Le choix de la gare sera décidé très rapidement". Pour elle, "l'état de droit est parfaitement compatible avec davantage de sécurité". Quant à la COP21, elle "est maintenue parce que la vie continue".