Environnement : au Japon, la plus grande centrale solaire flottante au monde est française

Quelques jours après la COP21, France 2 revient sur la dernière fierté du Japon : la plus grande centrale solaire flottante au monde.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Au Japon, on n'a pas de terre, mais on a de l'eau. En France, on n'a pas de pétrole, mais on a des idées. Et si l'on combine les deux, ça donne des centrales solaires sur l'eau. Dans la région de Tokyo se trouve la plus grande au monde. Et c'est une PME française, Ciel et terre, qui l'a conçue et construite sur un réservoir d'eau pour la riziculture. Il y en a 20 000 de ce type au Japon, elle produit 7,5 mégawatts, la consommation électrique de 2 200 foyers.

"Comme s’il n'y avait jamais eu de centrale"

Une des principales qualités de la technologie de Ciel et terre est sa simplicité. Les panneaux solaires sont fixés sur des flotteurs en plastique fabriqués en Corrèze qui s'emboitent les uns dans les autres, comme des Lego. En quelques semaines, on installe donc une centrale comme celle-ci avec un autre avantage en bout de course. "À la fin de vie de cette centrale, dans une vingtaine-trentaine d'années, on pourra tout démonter et laisser le site comme s’il n'y avait jamais eu de centrale", explique Alexis Gaveau, cogérant de Ciel et terre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le catamaran suisse "PlanetSolar", premier bateau à énergie exclusivement solaire, vogue sur la Seine à Paris, le 10 septembre 2013.
Le catamaran suisse "PlanetSolar", premier bateau à énergie exclusivement solaire, vogue sur la Seine à Paris, le 10 septembre 2013. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)