EN IMAGES. Comment le réchauffement climatique va bouleverser la vie d'Emma, née ce matin, si rien ne change

Francetv info a imaginé ce que serait la vie d'Emma, née pour l'ouverture de la COP21, si les négociations n'aboutissent pas sur un accord limitant fortement le réchauffement climatique.

Mis à jour le , publié le

Emma est née ce matin, lundi 30 novembre. Ce même jour, au Bourget, 195 chefs d’Etat et des centaines de négociateurs internationaux se réunissent lors de la COP21 pour discuter de l’avenir de la planète sur laquelle elle va grandir. Elle a poussé ses premiers cris pendant qu’eux tentent de trouver un accord global qui permettra de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés d’ici à 2100.

Cette conférence environnementale est la réunion de la dernière chance pour poursuivre l’effort à partir de 2020. Si ses participants échouent, les experts du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) promettent un destin des plus sombres (et des plus chauds !) à la Terre, et donc à Emma. Ce scénario du pire, obtenu à partir des estimations de concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, imagine un monde dans lequel ce taux ne cesse de croître. Un monde dans lequel la COP21 n’a rien changé et le mercure a pris plus de 3 °C. Températures caniculaires, fonte des glaces, disparitions d’espèces… Francetv info vous montre ce que sera la vie d’Emma si rien ne change.