COP21 : en Allemagne, le charbon écrase les énergies renouvelables

L'Allemagne est peut-être la championne d'Europe des énergies renouvelables, mais c’est aussi le plus gros pollueur. Le charbon, qui remplace l'énergie nucléaire, provoque des catastrophes écologiques.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

C'est un paysage d'un autre temps. À perte de vue, des sols noirs éventrés par des colosses d'acier, des terres sèches où rien ne pousse. A 200 km de Berlin (Allemagne), les mines de lignite à ciel ouvert s'activent 24 heures sur 24 pour alimenter en charbon les centrales électriques. Depuis que l'Allemagne a décidé de renoncer à produire de l'énergie nucléaire, les mines de lignites s'étendent.

Des villages détruits

Heidemühle, village de 2 000 habitants, près de Dresde, a été évacué en 2006. Il sera bientôt détruit. Il abritait autrefois la plus grande fabrique de bouteilles de lait de l'ex-RDA. Vouée à la destruction elle aussi, la ville de Proschim refuse de voir ses installations d'électricité verte disparaître au profit du charbon. Avec le biogaz ou le solaire, Hagen Rösch, agriculteur, emploie 85 personnes et fournit 5 000 clients en énergies renouvelables. Son entreprise serait l'une des plus grandes à être détruite en Allemagne pour un projet d'extension minière.

L'Allemagne est le plus gros émetteur de gaz à effet de serre en Europe. Mais les investisseurs commencent à fuir cette énergie sale qui survit grâce à 4 milliards de subventions par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale à charbon de Schkopau, au sud de Halle ((Saxe-Anhalt, Allemagne), le 3 novembre 2015.
La centrale à charbon de Schkopau, au sud de Halle ((Saxe-Anhalt, Allemagne), le 3 novembre 2015. (JAN WOITAS / DPA / AFP)