Climat : vers un accord historique à la COP 21 ?

L'accord avec la Chine lundi 2 novembre est un moment-clef pour la réussite de cette conférence qui démarre dans un mois à Paris. L'analyse d'Anne Bourse, envoyée spéciale à Pékin de France 3.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

François Hollande a tenu à venir en personne à Pékin pour discuter en face-à-face avec le président chinois. Résultat : il gagne cette manche très importante. Il obtient le soutien de la Chine alors qu'à Paris et ailleurs, de plus en plus de voix s'élèvent et font part de leur doute sur la réussite de cette conférence.

L'Inde après la Chine ?

Avec cette déclaration commune, la France, même si elle n'a pas l'assurance de maintenir le réchauffement climatique sous la barre des deux degrés, obtient que la Chine vienne se rasseoir tous les cinq ans autour d'une table de négociations pour faire le point sur son engagement.

Du coup, cette position du premier pollueur de la planète pourrait entraîner l'Inde à faire de même. Lundi soir, François Hollande ne cachait pas sa satisfaction lui qui a fait de la COP 21 un enjeu important de son quinquennat.

Le JT
Les autres sujets du JT