Climat : l'urgence chinoise

En direct de Shanghai (Chine), Arnauld Miguet apporte des précisions sur la double signature de l'accord de Paris sur le changement climatique.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce 3 septembre, Pékin et Washington ont l'un après l'autre ratifié l'accord de Paris établi lors de la COP21 le 12 décembre dernier. "Les Chinois ont mis un point d'honneur à ratifier l'accord de Paris avant les Américains. Ce n'est évidemment pas un hasard. Nous sommes à la veille d'un G20, qui a lieu pour la première fois en Chine, et les Chinois voulaient montrer l'exemple", commente Arnauld Miguet, correspondant sur place.

Une atmosphère surpolluée

Le président Xi Jinping tient à être à la pointe de la lutte contre la pollution et le réchauffement de la planète. "En ce moment même, la pollution atmosphérique ici est de 125, alors que le niveau recommandé par l'OMS est de 25. Il était donc temps de faire un effort, les Chinois en conviennent", complète le journaliste. 40% de la pollution mondiale est produite par ces deux pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cheminées d\'une centrale au charbon à Jilin, en Chine, le 28 octobre 2015.
Des cheminées d'une centrale au charbon à Jilin, en Chine, le 28 octobre 2015. (DING DONG / IMAGINECHINA / AFP)