La canicule perturbe les lycéens et les ouvriers du bâtiment

L'épisode de canicule en France n'a rien d'exceptionnel, mais perturbe le quotidien de certains salariés et lycéens. Pour concilier travail et chaleur, plusieurs mesures sont prises.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le thermomètre flirte avec les 35°C à Grenoble. En cuisine comme en salle, pour les salariés travaillaient dans la restauration, se rafraîchir est un geste nécessaire par ces fortes chaleurs. 34°C à l'ombre à Besançon (Doubs) à condition d'en trouver. Certains ouvriers ont vu leurs horaires aménagés. Pour les autres, il faut tenir. "De temps en temps, on va mouiller les habits", explique un ouvrier du bâtiment.

Un frigo dans une salle d'examen

Pour les candidats au baccalauréat, difficile de se concentrer en pleine chaleur. Pour les aider, à Poitiers, le réfrigérateur d'une salle d'examen est rempli de bouteilles d'eau avant chaque épreuve. "Ça hydrate le cerveau donc c'est bien. Boire de l'eau il faut", affirme un candidat au bac. Mieux vaut garder cette bouteille à portée de main, car il fera chaud jusqu'à la fin des épreuves jeudi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une lycéenne planche sur son épreuve de philosophie, le 15 juin 2017 à Strasbourg (Bas-Rhin). 
Une lycéenne planche sur son épreuve de philosophie, le 15 juin 2017 à Strasbourg (Bas-Rhin).  (FREDERICK FLORIN / AFP)