Alerte au vent et aux vagues : dix départements littoraux placés en vigilance orange

La Haute-Corse, la Charente-Maritime, la Corse-du-Sud, le Finistère, la Gironde, les Landes, la Loire-Atlantique, le Morbihan, les Pyrénées-Atlantiques et la Vendée sont encore concernés par l'avis d'alerte.

Des promeneurs observent les vagues frapper la côte à Ploermeur (Morbihan), le 3 janvier 2016.
Des promeneurs observent les vagues frapper la côte à Ploermeur (Morbihan), le 3 janvier 2016. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Météo France avait placé douze départements en vigilance orange. Lundi 11 janvier, en début de soirée, une dizaine de départements littoraux sont encore en vigilance orange. La Haute-Corse est concernée par une alerte au vent, tandis que l'alerte aux vagues est appliquée aux Bouches-du-Rhône, à la Charente-Maritime, à la Corse-du-Sud, au Finistère, à la Gironde, aux Landes, à la Loire-Atlantique, au Morbihan, aux Pyrénées-Atlantiques et à la Vendée. L'alerte est valide jusqu'au mardi 12 janvier, à 9 heures.

De fortes vagues en Méditerranée

De forts vents de secteur sud-ouest sont à prévoir, générant de fortes vagues qui abordent le littoral corse. Les déferlements de ces fortes vagues pourront engendrer des submersions sur les parties basses ou vulnérables. 

Périodes à risque : de midi à 20 heures sur l'ouest de la Corse-du-Sud.

Des très fortes vagues sur le littoral atlantique

"Les vents d'ouest à sud-ouest se renforceront sensiblement [dans la nuit du dimanche au lundi] dans le golfe de Gascogne et se maintiendront tout la journée générant de très fortes vagues, dans un contexte de forts coefficients de marée, sur le littoral atlantique", prévient Météo France. 

Période à risque : Les vagues les plus fortes sont attendues en deuxième partie de journée. 

Des risques de submersion en Haute-Corse

Les vents d'ouest à sud-ouest vont se renforcer dans le golfe de Gascogne. Ces vents génèrent de très fortes vagues sur le littoral atlantique. Les plus fortes sont attendues en deuxième partie de journée. Dans un contexte de forts coefficients de marée, le passage de la perturbation provoque une surélévation du niveau de la mer.

La conjonction de ces hauts niveaux d'eau et de ces fortes vagues engendre des submersions sur les parties basses ou vulnérables des départements de la façade atlantique, surtout au moment de la pleine mer, lundi soir. Le phénomène est davantage marqué dans le sud de la Vendée, ainsi qu'en Charente-Maritime et en Gironde.

Périodes à risque : de 15 heures à 20 heures, du Finistère aux Pyrénées-Atlantiques.

Des rafales de vent en Haute-Corse

La Balagne, le cap Corse et les crêtes montagneuses sont particulièrement concernés. Les rafales atteindront progressivement 110 à 130 km/h, et jusqu'à 140 à 150 km/h vers le cap Corse et sur les crêtes montagneuses. Ce vent faiblira en milieu de matinée de mardi.