Le bilan du cyclone Winston aux Fidji s'aggrave à 20 morts

Winston, qui était accompagné de vents soufflant jusqu'à 325 km/h, a rasé dans la nuit de samedi à dimanche des dizaines de maisons.

Sur les îles fidji (ici l'ile Koro) des dizaines de maisons et d' infrastructures ont été détruites par des vents qui ont soufflé jusqu'à 315 km/h.
Sur les îles fidji (ici l'ile Koro) des dizaines de maisons et d' infrastructures ont été détruites par des vents qui ont soufflé jusqu'à 315 km/h. (NEW ZEALAND DEFENCE FORCE / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des villages dévastés, des routes impraticables, et des secours qui progressent difficilement. Le bilan du passage du cyclone Winston sur les îles Fidji, le plus puissant de l'histoire de l'archipel, est passé à 20 morts et pourrait s'aggraver, ont annoncé les autorités locales, lundi 22 février. Le bilan augmente à mesure que les communications avec les îles les plus isolées sont rétablies.

"Les Fidji font face à une longue convalescence"

Winston, qui était accompagné de vents soufflant jusqu'à 325 km/h, a rasé dans la nuit de samedi à dimanche des dizaines de maisons, détruit des infrastructures et contraint des habitants terrifiés à se réfugier dans des centres d'évacuation d'urgence. C'est le seul cyclone de catégorie 5 à avoir jamais touché cet archipel mélanésien où vivent 900 000 habitants.

"Les images venant des évaluations aériennes des zones touchées fendent le cœur et ne laissent aucun doute sur la férocité de ce cyclone", a déclaré la coordinatrice de l'ONU pour les Fidji, Osnat Lubrani. "Avec cet impact catastrophique, il est clair que les Fidji font face à une longue convalescence".