Invité : Gilles Daveau : "Manuel de la cuisine alternative"

a revoir

Présenté par Nathanaël de Rincquesen

Diffusé le 25/04/2014Durée : 00h48

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Bonjour et merci d'être avec nous. "Manuel de cuisine alternative": une alternative a quoi.

Gilles Daveau : C'est l'idée de cuisiner et manger autrement. Il y a une trentaine d'année, l'institut Pasteur a publié un livre "Manger autrement". Le constat était que l'on mangeait trop en Occident en même temps qu'il y a la famine ailleurs.

Nathanaël de Rincquesen: Nous mangeons si mal que ça.

Gilles Daveau: On mange avec abondance. On a besoin d'aller vers autre chose, d'autre ssources de protéines. Des produits plus respectueux de l'environnement.

Nathanael de Ftincquesen : votre savoir, ce livre de recettes vous le présentez auprès d'enfants dans les écoles, que leur dites- cous.

Gilles Daveau : J'interviens peu auprès des enfants mais plus aupres des cuisiniers des écoles. C'est la cuisine de tous els jorus, dans la simplicité et économique. La cuisine doit rester bonne.

Nathanael de Rincquesen: c'est quoi la première étape quand on fait la cuisine.

Gilles Daveau : On a beaucoup sur l'hygiène et l'économie ces dernières années. De plsu en plsu on prend conscience des enjeux, de l'environnement. Ce sont des produits frais liés aux saisons. C'est de retrouver un contact direct.

Nathanaël de Rincquesen : Il faut privilégier les marchés aux grandes surfaces.

Gilles Daveau : Il y a eu beaucoup de doutes et de scandales. Rien de tel que de connaître le producteur pour avoir cette confiance. Beaucoup doutent que les producteurs soient bios, rien ne vaut une visite aux producteurs. On va le concrétiser dans notre cuisine.

Nathanael de Rincquesen : vous insistez sur l'importance de la cuisson. Une tomate plus ou moins cuite n'a pas le même impact sur notre corps.

Gilles Daveau : La tomate est facile à cuire. Quand on a choisi d'avoir des produits frais, on veut que la cuisson valorise les goûts. J'aime les cuissons à l'étouffée. Jeter le vert du poirreau, c'est très dommage. Si on cuit avec des cuissons douces, il y a du moelleux et des saveurs.

Nathanaël de Rincquesen: Votre livre propose des recettes sans viande. C'est mieux pour la santé.

Gilles Daveau : la viande est un bon aliment mais pas tous les jours. Ce serait intéressant de retrouver une diversité alimentaire. Je propose une cuisine végétarienne qui n'est pas sans privation. Ce sont des préconisations de santé publique, plus de légumes, de légumes secs. Je propose ausis dans les cours de cuisine une découverte de plats.

Nathanael de Rincquesen : la recetet qui symbolise le mieux la rectte du mieux manger.

Gilles Daveau : Plus que des recettes ce sont des types de plats. J'aime l'exemple du crumble, où sur le légume du saison on amis des céréales. C'est un plat énergétique. Qu'on peyt faire avec des aubergines, des courges. Etc. Au fond on est dans cette diversité. Merci Gilles Daveau.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==