Vous avez plus de chances de rencontrer l'amour au travail que sur internet

Moins de 9% des Français qui se sont mis en couple entre 2005 et 2013 ont rencontré leur conjoint sur un site, selon une étude de l'Ined.

Un internaute s'inscrit sur le site de rencontres Meetic, le 9 février 2010, à Paris.
Un internaute s'inscrit sur le site de rencontres Meetic, le 9 février 2010, à Paris. (LOIC VENANCE / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Vous cherchez le grand amour ? Vous aurez du mal à le trouver sur internet. "Les sites de rencontres attirent un public nombreux, mais ils participent encore peu à la formation de couples", explique l'Institut national d'études démographiques (Ined), dans une étude publiée mercredi 10 février et relayée par le Huffington Post.

Quelque 14% des 26-65 ans s'étaient déjà inscrits sur des sites de rencontres en France en 2013, selon l'étude, qui ne prend pas en compte les applications comme Tinder ou Happn. Si ces sites ont "réussi le pari inédit d'être populaires", seuls 9% des Français qui se sont mis en couple entre 2005 et 2013 ont rencontré leurs conjoints sur internet.

Des relations en majorité éphémères

"C'est une minorité significative, mais ce n'est pas encore devenu un mode de rencontre durable dominant", souligne Marie Bergström, auteure de l'étude. La plupart des relations formées sur ces sites sont en effet "éphémères", selon l'Ined.

"Le lieu de travail, les soirées entre amis ou les lieux publics (...) restent les endroits les plus courants où les couples français se forment", rappelle le Huffington Post. Les sites de rencontres n'arrivent qu'en cinquième position, sauf pour les couples homosexuels, pour qui internet reste le "moyen principal" pour se mettre en couple.