Zones blanches : l'Etat promet 30 millions d'euros pour la couverture de 268 bourgs

La couverture de ces zones blanches sera réalisée soit par les collectivités locales concernées, soit par des agents de l'Etat.

Un homme utilise son téléphone portable au bord d'un champ en 2009.
Un homme utilise son téléphone portable au bord d'un champ en 2009. (MAXPPP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des millions pour résorber les zones blanches. L'Etat va financer à hauteur de 30 millions d'euros la couverture, d'ici la fin de l'année, de 268 centres-bourgs qui ne disposent actuellement d'aucun service de téléphonie mobile, a indiqué mardi 23 février le ministère de l'Economie.

La couverture sera réalisée soit par les collectivités locales concernées - l'Etat remboursant ensuite la facture - soit par des agents de l'Etat. La liste des communes concernées - qui doit être publiée mercredi au Journal officiel - a été arrêtée après 1 200 tests, réalisés ces derniers mois.

800 autres zones blanches

Un guichet a par ailleurs été mis en place au sein de l'Agence du numérique pour identifier 800 sites prioritaires, à l'écart des centres-bourgs, qui ne sont actuellement pas couverts, mais qui présentent un intérêt, notamment touristique. La couverture de ces sites sera prise en charge à 50% par l'Etat et à 50% par les collectivités locales, a-t-on indiqué à Bercy.

Enfin, conformément à un accord passé en mai 2015, les opérateurs de téléphonie mobile doivent fournir la 3G d'ici mi-2017 aux 2 200 communes qui ne sont actuellement pas couvertes.