SFR prévoit de supprimer 5 000 emplois entre 2017 et 2019, selon les syndicats

L'annonce a eu lieu mardi, lors d'une réunion consacrée à la réorganisation de la distribution chez l'opérateur.

Le logo du groupe SFR, le 22 février 2016. 
Le logo du groupe SFR, le 22 février 2016.  (JACKY NAEGELEN / REUTERS)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

SFR va mener un vaste plan de suppression d'emplois. La direction du groupe a annoncé aux organisations syndicales, mardi 26 juillet, qu'elle prévoyait de réduire d'un tiers ses effectifs à compter de la fin de ses engagements sur l'emploi en 2017. En supprimant 5 000 postes d'ici à 2019, l'opérateur télécom, racheté par Altice à la fin 2014, pourrait ainsi ramener à 10 000 le nombre de ses salariés, selon des sources syndicales. 

SFR réfute l'existence d'un plan social

"La directrice des ressources humaines a annoncé mardi que SFR prévoyait 5 000 suppressions de postes à horizon 2017", a assuré l'une des sources en précisant que l'annonce avait eu lieu lors d'une réunion consacrée à la réorganisation de la distribution chez l'opérateur (boutiques et fonctions support des boutiques). Une autre source a précisé que la direction du numéro deux des télécoms s'était engagée à ce que le niveau des effectifs ne descende pas sous le seuil de 10 000 d'ici à 2019, contre 15 000 aujourd'hui.

Un porte-parole de SFR n'a pas souhaité commenter le chiffre avancé par les sources syndicales. "SFR a un engagement sur l'emploi jusqu'en 2017 que nous respecterons. Nous avons des réunions de travail avec les syndicats depuis plusieurs mois pour préparer la nécessaire réorganisation de SFR", a-t-il ajouté, en réfutant l'existence d'un plan social.