L'iPhone 5S piraté à l'aide d'une fausse peau en latex

Coup dur pour Apple. Alors que son dernier iPhone, le 5S, est sorti vendredi, des pirates informatiques allemands affirment avoir réussi à pirater le système d'empreinte digitales dont est équipé le smartphone. La technique ? Une copie d'empreinte de doigts. 

(Adrees Latif Reuters)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Une sorte de concours avait été
lancé sur Internet et c'est le célèbre groupe de hackers allemands du Chaos
Computer Club qui aurait réussi en premier à craquer le système Touch ID du nouvel
iPhone 5S. C'est en tout cas ce qu'il a annoncé samedi soir sur son site Internet.

Cependant, la méthode utilisée n'est vraiment informatique, c'est
plutôt un truc à la Arsène Lupin. Les pirates affirment avoir tout simplement
copié une empreinte de doigt.

Une fausse peau en latex

Ils en auraient ensuite tiré une image en très
haute résolution leur permettant de créer une sorte de fausse peau en latex.
C'est ce bout de plastique, reproduisant parfaitement l'empreinte digitale
originale, qui leur a permis de déverrouiller l'iPhone comme le montre une
vidéo publiée sur le Web
. Pour le moment, Apple n'a pas réagi.

Ce n'est pas la première fois qu'un système
biométrique est piraté. En 2007, un lecteur d'empreinte de Microsoft avait été
trompé par des étudiants français à l'aide d'un morceau de Patafix.