Jeux vidéo : un secteur qui se porte bien

Un Français sur deux joue régulièrement aux jeux vidéo. Le marché est en plein essor. L'activité génère talents et emplois.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sur les jeux de combat Street Fighter ou Tekken, à Rillieux-la-Pape (Rhône), les meilleurs joueurs s'affrontent par écrans interposés. À 23 ans, le Lyonnais TKR a intégré une équipe. Il participe à plusieurs compétitions chaque mois. Atteindre le plus haut niveau nécessite de l'entraînement : deux heures par jour en moyenne.

Si la discipline se professionnalise, c'est grâce au développement de l'e-sport. Le sport électronique est devenu très tendance. Le show est bien orchestré avec ses cyberathlètes, ses spectateurs et ses stars. Le créateur de Tekken, Katsuhiro Harada, a fait le déplacement depuis le Japon pour venir à la rencontre de son public.

Une croissance à deux chiffres

Des jeux vidéo toujours plus aboutis, car le marché, notamment en France et en Europe, est en plein essor. En 2009, le groupe japonais Bandai Namco rachète Atari Infogrames, acteur phare du jeu vidéo à Lyon. Une implantation locale qu'il continue de développer aujourd'hui. Huit postes sont à pourvoir actuellement, et les candidats potentiels ne sont peut-être pas très loin.

Sur le campus de Bron (Rhône), Gamagora est l'une des rares formations publiques du secteur. Toutes les filières sont réunies pour travailler à la conception d'un jeu, de A à Z. Un marché porteur qui poursuit sa croissance : 14% pour le début d'année sur tous les supports : consoles, ordinateurs et téléphones portables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran du jeu \"Tekken Tag Tournament 2\".
Capture d'écran du jeu "Tekken Tag Tournament 2". (NAMCO BANDAI GAMES)