Cinq conseils pour continuer de téléphoner sans risquer votre santé

Abandonner son téléphone mobile ? Ce n'est pas réaliste. En revanche, il est possible de continuer de l'utiliser en limitant l'exposition aux ondes électromagnétiques.

L\'utilisation d\'une oreillette permet de diviser par dix l\'exposition aux ondes.
L'utilisation d'une oreillette permet de diviser par dix l'exposition aux ondes. (REPORTERS / PHOTONONSTOP / AFP)
avatar
Kocila MakdecheFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cancer, stérilité, tumeur au cerveau.... Les preuves s'accumulent peu à peu quant à la dangerosité du téléphone portable. Des chercheurs français viennent de mettre le doigt sur un nouvel élément de réponse. Dans une étude publiée dans la revue scientifique Occupational and Environmental Medicinel'équipe montre que le risque de développer une tumeur cérébrale est deux fois plus élevé pour les gros utilisateurs. C'est-à-dire les personnes qui passent plus de quinze heures au téléphone dans le mois, soit une demi-heure par jour. En 2011, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qualifiait déjà le mobile de "potentiellement cancérogène". Dans le doute, voici cinq astuces salvatrices pour continuer à utiliser votre mobile sans trop stresser pour votre santé.

Bien choisir son téléphone

Dans les caractéristiques techniques de votre téléphone, vous devriez trouver son débit d’absorption spécifique (DAS). Exprimé en watts par kilogramme (W/kg), l’indice mesure le niveau d’absorption des ondes radio par les tissus humains. La législation française limite ce débit à 2 W/kg. Pourtant, les experts du  Centre de recherche et d’information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem) jugent préférable d’utiliser des appareils dont l’indice est inférieur à 0,7 W/kg. Ils ont d’ailleurs mis en ligne une classification des appareils selon leur DAS. L’iPhone, avec un indice qui se situe autour de 1 W/kg, figure parmi les plus élevés.

Utiliser un "kit mains-libres"

Dans une note sur les téléphones mobiles, le ministère de la Santé conseille d’utiliser une oreillette pour passer ses coups de fil. Le but ? Eloigner votre mobile de votre cerveau. Avec un kit filaire, l’exposition est au moins dix fois inférieure  que lors d’une utilisation classique. Si vous n’êtes pas adepte du kit "mains-libres" filaire, le bluetooth représente une bonne alternative : il divise par 100 l'exposition aux ondes, informe une note de la Fédération française des Télécoms. D'environ 1 mW, la puissance d’émission d'une oreillette bluetooth est ridiculement petite comparée à celle de votre téléphone. 

Ne pas téléphoner dans les transports

Pour tuer le temps dans le bus ou le métro, vous avez tendance à abuser de votre téléphone ? Oubliez. Lorsque vous vous déplacez à grande vitesse, dans le train par exemple, votre mobile élève sa puissance pour faire le lien avec les différentes antennes-relais. Evitez aussi de téléphoner en voiture, même avec un kit mains-libres. Car lorsqu'elles sont confinées dans un habitacle en métal, les ondes électromagnétiques dégagées par le mobile sont, en moyenne, deux fois plus élevées.

Ne pas mettre son téléphone dans la poche

Le téléphone portable rend-il stérile ? Plusieurs équipes de scientifiques ont tenté de répondre à la question en menant des expériences sur des rats. En 2007, une étude du Medical college of Wisconsin observe un excès de spermatozoïdes morts chez les rongeurs exposés aux ondes électromagnétiques. Deux ans plus tard, une équipe de scientifiques indiens met en lumière un fait inquiétant : les téléphones mobiles affecteraient bien la qualité du sperme et accentueraient les risques d’infertilité. Messieurs, pour éviter les soucis, pas de téléphone dans la poche du jean. 

Utiliser son mobile avec modération

Plus vous vous exposez aux ondes, plus les risques sont importants. Evitez donc de rester pendu au téléphone. Pour les brefs échanges, préférez les SMS aux appels. Et en cas de longue conversation, le mieux reste d’appeler depuis votre vieux téléphone fixe. La nuit, coupez votre téléphone et éloignez-le de votre oreiller. Même en veille, l'appareil continue d'émettre des ondes électromagnétiques pour se connecter aux antennes-relais. Seul le "mode avion" ou "hors ligne" coupe réellement ces émissions. 

En février, un sondage Ifop montrait que 42% des Français sont "dépendants" à leur téléphone. De temps à autre, éteignez votre portable et laissez-le au fond d'un tiroir. Vous verrez : décrocher, ça fait du bien.