VIDEO. "Mindhunter", Hannibal Lecter… On a parlé des serial killers au cinéma avec une profileuse

A l'occasion de la sortie de la série "Mindhunter" de David Fincher, vendredi sur Netflix, la psychocriminologue française Emma Oliveira s'est penchée sur la représentation plus ou moins réaliste des serial killers et des profileurs au cinéma.

Voir la vidéo
avatar
Benoît JourdainFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les années 1970 aux Etats-Unis. Deux inspecteurs débutent leurs études sur ces tueurs que l'on n’appelle pas encore les serial killers. De leurs travaux va naître la profession de profileur, ces policiers spécialisés dans la traque des tueurs en série. Une période qui est au cœur de nouvelle série Netflix signée David Fincher, Mindhunter, diffusée sur la plateforme vendredi 13 octobre.

En France, ces enquêteurs spécialisés sont appelés psychocriminologues. Emma Oliveira est l’une d’entre eux. Franceinfo l’a rencontrée dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre (Hauts-de-Seine) pour qu'elle nous livre son avis sur la représentation des profileurs et serial killers dans les fictions.

"Le Silence des agneaux", LE film de serial killer

La psychocriminologue confie que la référence en la matière reste Le Silence des agneaux. "C’est ce qui fait que j’ai voulu faire ce que je fais aujourd’hui", assure-t-elle. Anthony Hopkins en Hannibal Lecter, "le fantasme du serial killer", et Jodie Foster en jeune profileuse, à qui elle s’est identifiée, l’ont marquée. Ses autres films cultes : Seven pour sa fin sans concession et Funny Games US pour l’acteur Michael Pitt, "qui incarne cette grande froideur affective, qui qualifie le mieux la psychopathie".

L’histoire américaine regorge de tueurs spectaculaires comme le Zodiac, assassin jamais arrêté à qui on attribue au moins cinq victimes en 1968 et 1969, Ted Bundy, qui a tué une trentaine de femmes entre 1974 et 1978, et Dennis Rader, alias "BTK" pour "Bind, torture and kill" (ligoter, torturer et tuer), qui a fait dix victimes entre 1974 et 1991. Certaines affaires ont déjà été portées à l'écran – David Fincher, encore lui, a réalisé Zodiac en 2007 –, mais les deux autres mériteraient une adaptation réussie, glisse Emma Oliveira.

L\'acteur Jonathan Groff joue l\'inspecteur Holden Ford dans la série Netflix de David Fincher, \"Mindhunter\"
L'acteur Jonathan Groff joue l'inspecteur Holden Ford dans la série Netflix de David Fincher, "Mindhunter" (PATRICK HARBRON/AP/SIPA / AP)