Netflix annonce mettre fin à la série "House of Cards" et se dit "troublé" par les accusations visant Kevin Spacey

Dans la foulée des révélations sur le producteur Harvey Weinstein et le harcèlement sexuel à Hollywood, un acteur de Star Trek, Anthony Rapp, a révélé dimanche que Kevin Spacey l'avait harcelé en 1986 alors qu'il n'avait que 14 ans.

Kevin Spacey est Frank Underwood dans la série \"House of Cards\".
Kevin Spacey est Frank Underwood dans la série "House of Cards". (MARIO ANZUONI / REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Simple coïncidence ? Alors que Kevin Spacey est accusée d'avoir harcelé sexuellement un adolescent en 1986, Netflix annonce, lundi 30 octobre, que la série House of Cards, dont l'acteur est la star, s'arrêtera l'été prochain après six saisons. 

"La 6e saison sera la dernière", ont indiqué Netflix et la société Media Rights Capital, qui co-produit la série, dans un communiqué commun et alors que le tournage de cette ultime saison vient de commencer. Les deux sociétés se sont aussi dites "profondément troublées par les informations de la nuit dernière concernant Kevin Spacey". Une source proche du dossier a cependant assuré que la fin annoncée de la série "n'était pas liée aux allégations de dimanche".

Le planning des tournages n'est pas boulversé

Le communiqué des deux sociétés a ajouté: "En réaction aux révélations de la nuit, les responsables des deux sociétés sont arrivés à Baltimore cet après-midi pour rencontrer les acteurs (de House of Cards) et s'assurer qu'ils continuent à se sentir en sécurité et soutenus. Conformément au planning, Kevin Spacey n'est pas sur le tournage en ce moment".

Dans la foulée des révélations sur le producteur Harvey Weinstein et le harcèlement sexuel à Hollywood, un acteur de Star Trek, Anthony Rapp, a révélé dimanche que Kevin Spacey l'avait harcelé en 1986 alors qu'il n'avait que 14 ans. Kevin Spacey s'est très vite excusé et a révélé du même coup son homosexualité, suscitant de multiples critiques, certains n'hésitant pas à l'accuser d'avoir révélé simultanément son homosexualité pour faire diversion.