Disney abandonne la plateforme Netflix et va lancer son propre site de streaming

Disney va se lancer dans le juteux marché du streaming et retirera ses films de la plateforme Netflix à partir de 2019.

Après des résultats trimestriels décevants, Disney quitte Netflix.
Après des résultats trimestriels décevants, Disney quitte Netflix. (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)
avatar
Edité par Clément GuerreLoïc PialatfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Disney et Netflix, c’est presque fini. L'annonce a été faite mardi 8 août et le divorce annoncé pour 2019, date à partir de laquelle Disney retirera l’essentiel de ses contenus disponibles sur la version nord-américaine du site de streaming.

Jusqu'à maintenant, Disney gagnait environ 300 millions de dollars par an en louant ses programmes à Netflix. Mais le géant du divertissement souhaite gagner plus et se lancer sur le juteux marché du streaming en lançant 

En opérant ce virage, Disney veut s’adapter aux nouvelles habitudes des téléspectateurs, lesquels délaissent de plus en plus le câble, le satellite et même les chaînes nationales comme ABC, propriété de Disney. La marque veut donc gonfler ses recettes publicitaires, en baisse alors que ses coûts de production grimpent.

Une concurrence féroce

Pour la plateforme de streaming Netflix, Disney est un solide produit d’appel, surtout pour le jeune public : il s'agit donc d'un vrai coup dur, vu la concurrence. En effet, Amazon s'est aussi lancé dans la création et la diffusion de vidéos et Apple devrait en faire de même.

Le site de vidéos aux 104 millions d’abonnés s’est lourdement endetté pour financer des créations originales, et ne plus dépendre des studios comme Disney. Netflix vient par exemple de racheter une maison d’édition spécialisée dans les "comic-books". De quoi lancer de nouvelles franchises si Netflix perdait aussi les droits des productions Marvel.